07/08/2021 19:19
À l'occasion de la Journée des victimes de l'agent orange/dioxine (10 août), le président de la République, Nguyên Xuân Phuc, a envoyé une lettre aux victimes de cette substance toxique et leurs familles.
>>L'agent orange, une plaie toujours à vif à Quang Tri
>>Séminaire virtuel sur le traitement des conséquences de la guerre au Vietnam
>>Une exposition de photos met en lumière la catastrophe de l'AO/dioxine au Vietnam

Victimes de l’agent orange/dioxine dans la province de Kiên Giang (Sud).
Photo : VNA/CVN

"Cela fait 60 ans que la catastrophe de l'agent orange/dioxine s'est produite au Vietnam (10 août 1961). Cependant, les pertes et souffrances causées pour notre pays sont toujours graves et incommensurables avec des conséquences et séquelles affectant de nombreuses générations", a partagé le président Nguyên Xuân Phuc dans sa lettre.

"Ces dernières décennies, le Parti, l'État et le peuple du Vietnam ont toujours accordé une attention, une sympathie et un soutien particuliers aux victimes de l'agent orange/dioxine afin de les aider à surmonter les maladies et les difficultés dans la vie. En particulier, je félicite l'Association vietnamienne des victimes de l'agent orange/dioxine pour ses efforts incessants, sa persévérance et ses activités efficaces", a-t-il affirmé. Et d'ajouter que cette association a un rôle clé dans les efforts de surmonter les conséquences de la catastrophe de l'agent orange/dioxine et de lutter pour la justice et l'équité pour les victimes.

"J'admire et félicite les victimes et leurs familles pour leurs efforts visant à surmonter les séquelles et les maladies et à s'intégrer fermement à la société", a-t-il souligné.

"La profonde sympathie ainsi que le soutien concret accordés par des organisations nationales et internationales, des philanthropes et des amis internationaux aux victimes de l'agent orange/dioxine au Vietnam représentent un geste noble et honorable", a-t-il affirmé.

Le président a déclaré espérer que les Comités du Parti à tous les niveaux, les autorités locales, les organisations et les Vietnamiens à l’intérieur comme à l’extérieur du pays contribueraient davantage au traitement des conséquences de la catastrophe de l'agent orange/dioxine et aux soins des victimes, en particulier dans le contexte de difficultés et de défis causés par la pandémie de COVID-19. 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.