28/07/2018 14:30
Le chanvre indien, marijuana, cannabis (nom botanique Cannabis sativa et nom vietnamien cây gai dâu, cây cân sa), est une plante herbacée annuelle à feuilles dentées et à fleurs hermaphrodites, les fleurs femelles produisant les graines.
>>Le capillaire de Montpellier
>>Le cyprès
>>L’éponge végétale

Le chanvre indien.
Photo: Archives/CVN

Originaire du Caucase, de Chine, d’Iran et d’Inde, elle est cultivée dans le monde entier, aussi bien légalement (pour sa fibre et ses graines) qu’illégalement (comme drogue).

Parties utilisées: capitules de la fleur femelle, graines.

Constituants connus:

Le chanvre indien contient plus de 60 variétés de cannabinoïdes dont le THC (Tetrahydrocannabinol). C’est la seule plante à posséder du THC, l’un des plus puissants psychotropes. Elle contient également des flavonoïdes et de l’huile essentielle.

L’huile de la graine comprend environ 55% d’acide linoléique, 20% d’acide alphalinoléique et 1,5% d’acide gammalinoléique.

Effets et usages médicinaux:

Le chanvre indien a été recommandé dans le traitement de la quasi-totalité des maladies.

Analgésique, il soulage les douleurs avec un minimum d’effets secondaires.

Dans certains pays européens, il est employé dans le traitement des cancéreux et des sidéens sous chimiothérapie.

Chez les patients atteints de sclérose en plaques et autres pathologies musculaires, le chanvre indien est susceptible de réduire l’hyperactivité cérébrale et les spasmes musculaires.

En cas de glaucomes, il élimine la tension oculaire. Le chanvre indien abaisse aussi la tension artérielle. Il soulage l’asthme, les douleurs menstruelles, celles liées à l’accouchement, à l’arthrite et aux rhumatismes. Il favorise également le sommeil.

En Chine, les graines sont utilisées comme laxatif, puissant mais bien toléré, notamment chez les personnes âgées.

Les recherches ont souligné l’action analgésique, sédative et anti-inflammatoire du chanvre indien.

Depuis 1975, les études indiquent que les cannabinoïdes ont un effet anti-vomitif intéressant pour les patients sous chimiothérapie.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le streptocaulon [11/11/2018 14:18]
Le stémona [03/11/2018 14:30]
La sauge rouge [27/10/2018 05:18]
La crinole asiatique [21/10/2018 10:49]
La larme de Job [14/10/2018 14:00]
Le sabal [07/10/2018 14:00]
Le badamier [30/09/2018 10:15]
Le pygeum [16/09/2018 10:10]
Le lycopode [08/09/2018 14:15]
La luzerne [03/09/2018 09:49]
La pulmonaire [25/08/2018 14:15]
Le ginseng [19/08/2018 13:00]
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.