26/09/2018 22:39
Le Championnat indonésien de football a été suspendu après le matraquage mortel d'un supporter par des fans d'un club rival dimanche 23 septembre, a annoncé mercredi 26 septembre un porte-parole de la Ligue nationale (PSSI), plongée dans une énième affaire de violences.
>>Indonésie : un gardien de but décède après un choc avec un coéquipier
>>Ouverture des 18es Jeux asiatiques en Indonésie

Intervention des forces de l'ordre lors du match opposant à Bandung, le club local de Persib à Persija Jakarta, le 23 septembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous avons décidé de suspendre la 1re division pour une période indéterminée", a déclaré Gatot Widagdo, le directeur de la communication de la PSSI. "Notre priorité est de résoudre ce problème."

Widagdo a affirmé que cette suspension permettrait la tenue d'une enquête sur les circonstances de l'agression mortelle survenue dimanche 23 septembre, et un passage en revue des conditions sécuritaires en place dans les 18 clubs de l'élite. Les conclusions de l'enquête, et possibles sanctions, sont attendues dans trois à cinq jours, selon Widagdo.

Haringga Sirla, un supporter du Persija Jakarta âgé de 23 ans, était devenu le 70e supporter en Indonésie à mourir dans le cadre de violences liées au football depuis 1994, selon l'organisme de surveillance Save Our Soccer.

Il avait succombé à ses blessures, après avoir été battu à coups de barres de fer et de planches par un groupe de supporters du club rival du Persib Bandung devant le principal stade de la ville de Bandung, située à 150 kilomètres au sud-est de Jakarta. Seize personnes liées à cette agression avaient été arrêtées, selon la police.

La PSSI va également entrer en contact avec la FIFA et la Confédération asiatique, notamment dans le but d'éviter de nouvelles sanctions, selon Widagdo. L'instance internationale du football avait en effet déjà banni l'Indonésie de toutes compétitions internationales en 2015 à la suite de nombreuses affaires de violences, de corruption présumée et même de décès de joueurs étrangers impayés et incapables d'accéder à des soins. Cette mesure a pris fin l'an dernier.

Mais de nouveaux incidents ont éclaté depuis: en juillet, des fans indonésiens ont lancé bouteilles et pierres en direction de l'équipe malaisienne des moins de 19 ans venue pour un match.

Le tournoi de football des Jeux asiatiques, joué le mois dernier, s'est lui déroulé sans incident, et l'Indonésie a indiqué qu'elle sera candidate à l'organisation des Jeux olympiques 2032.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.