25/02/2020 16:31
Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.
>>Tourisme à Nha Trang : après l'épidémie, retours à la normale
>>Dà Nang tente de relancer son tourisme

La ville de Dà Nang.
Photo : Minh Thu/CVN

Le musée de sculpture Chăm dans la ville de Dà Nang est considéré comme le site touristique le plus fréquenté et le plus stable de Dà Nang. Hô Tân Tuân, directeur du musée, a déclaré que le nombre de visiteurs du musée au cours des 2 premiers mois de 2020 devrait diminuer de 30% à 40% par rapport à la même période de l'année dernière, mais l'esprit et la détermination restent au rendez-vous pour assurer la sécurité et maintenir le flux des touristes.

Chaque jour, en plus de mettre en œuvre des mesures préventives telles que la pulvérisation de désinfectants, la demande insistante envers les visiteurs de porter des masques et de se laver les mains régulièrement, le musée s’est également équipé de masques et de solutions de lavage de mains pour les fonctionnaires et les différents employés au service de billetterie, de gardiennage et ceux qui sont en contact fréquent avec les touristes. En outre, le musée dispose également d'une salle d'attente pour les voyageurs souffrant de toux et/ou de fièvre.

C’est la même situation à la montagne de Marbre (Dà Nang). Ici, les touristes chinois et sud-coréens sont majoritaires, pourtant les employés se mettent en quatre pour bien les accueillir sans discrimination.

En raison du fait que le nombre de voyageurs réservant des chambres et des circuits a diminué jusqu’à 50% dans certains endroits, le président de l'Association du tourisme de Dà Nang, Cao Tri Dung, a proposé au Comité populaire de Dà Nang d'aider les agences de tourisme à surmonter leurs difficultés, en stabilisant progressivement les opérations commerciales avec un certain nombre de politiques spécifiques : prolongation de la période de paiement des impôts du quatrième trimestre 2019 ; exonérer ou réduire le coût des billets touristiques dans les points gérés par la ville ; avoir une politique flexible permettant aux agences de voyages de rembourser ou de changer les dates des billets d'avion.

Contrairement à de nombreuses attractions de la région, le nombre de visiteurs du site du patrimoine de la ville de Huê est stable, en particulier pour les touristes étrangers. Plus précisément, le 8 février, il a été enregistré 7.924 visites, dont 6.368 de visiteurs étrangers. Le 9 février, on comptait 7.537 visiteurs, dont 6.363 visiteurs étrangers et le 10 février, il y avait un total de 7.180 visites de la part de 6.113 visiteurs étrangers.

Le chef du Service du tourisme de Thua Thiên – Huê, Lê Ngoc Sanh, a reconnu que la ville de Huê a fait le maximum pour la prévention des maladies. La ville de Huê est d’ailleurs considérée comme l'une des destinations sûres du Centre.

Proposer des solutions pour stimuler le tourisme

Lors de la conférence pour discuter des solutions pour stimuler le tourisme et des solutions pour mieux récupérer après que l'épidémie ait été contrôlée, organisée par le Service du Tourisme de la province de Thua Thiên-Huê, les délégués ont déclaré que pour que le marché croisse à nouveau d'avril à septembre 2020, l'industrie touristique devra faire des promotions internes et externes au pays.

Le directeur adjoint du Centre de conservation des monuments de Huê, Mai Van Minh, a lancé des forfaits pour stimuler le tourisme en exemptant et en réduisant les billets pour visiter les monuments de Huê, afin que les entreprises aient des plans de construction pour de futurs circuits dans la ville.

Le directeur par intérim du Service du tourisme de la province de Thua Thiên - Huê, Lê Huu Minh, a déclaré que le Service travaillera en étroite collaboration avec les unités concernées pour créer des plans de relance vraiment efficaces pour les entreprises et les touristes en combinaison aussi avec le Centre de préservation des monuments de Huê et les compagnies aériennes nationales.

Minh Thu - SGGP/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.