18/07/2020 08:31
Chez les Dao rouges, le garçon doit passer une cérémonie de câp sac pour devenir un homme. Après avoir procédé à ce rite de passage à l’âge adulte, il se verra octroyer la capacité de participer aux travaux importants de la communauté. Et quand il décédera, son âme se joindra à celles de ses ancêtres.
>>Le câp sac postule à l’UNESCO
>>Le rite câp sac des Dao, patrimoine culturel immatériel national

Il s’agit d’un événement incontournable dans la vie d’un jeune garçon Dao. Ce jalon marque la maturité des hommes Dao, après lequel ils seront capables d’assumer les responsabilités de leur lignée familiale et les fonctions majeures de la communauté. D’ordinaire, cette cérémonie est organisée en fin d’année, une fois que les récoltes et les travaux champêtres sont terminés. Elle peut célébrer un ou plusieurs jeunes hommes à la fois et sa durée peut osciller entre trois et sept jours, selon la coutume familiale.

Le rituel doit débuter un jour faste, choisi à l’avance par un thây cúng - shaman spécialisé dans les cérémonies de culte. En effet, le câp sac se déroule en plusieurs étapes ponctuées de nombreux rites: invitation des ancêtres et des divinités, offrandes, incantations, baptême et remerciements, notamment.

Pendant la cérémonie, alors que le sorcier principal effectue les chants, prières et incantations, les assistants en costumes aux couleurs criardes manipulent différents instruments sacrés : une épée en bois, une cloche en bronze, tous nécessaires au bon déroulement du rituel. 
 
Texte et photos : Nguyên Bích/DTMN/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.