01/06/2019 18:35

>>Cancer du sein : gain modeste d'un nouveau cocktail de médicaments ciblés
>>Les cancers chez les enfants ont augmenté de 13% dans le monde en vingt ans

Le cancer est responsable de 12,5% des décès au Niger, a indiqué le ministre nigérien de la Santé, Idi Illiassou Maïnassara. La moyenne annuelle est de 537 cas avec une prédominance chez les femmes avec 57,43% contre 42,56% chez les hommes, a précisé M. Maïnassara qui s'exprimait vendredi 31 mai devant l'Assemblée nationale à Niamey. Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), à partir de 2005, le Niger doit s'attendre à 8.000 nouveaux cas de cancer chaque année, a poursuivi Maïnassara. Face à cette situation, le gouvernement a engagé depuis 2006 la construction à Niamey d'un centre national de lutte contre le cancer, dont certains bâtiments sont actuellement au stade de la finition, a fait savoir le ministre de la Santé. Il a ajouté qu'à terme, le centre aura la vocation régionale de prise en charge de toutes les formes de cancer. 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).