18/04/2019 17:15
Le Canada représente actuellement un marché prometteur pour les exportateurs vietnamiens de textile-habillement, de chaussures, de bois et de plusieurs autres produits, selon le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Dô Thang Hai.
>>CPTPP: deux produits vietnamiens protégés au Canada
>>Le Vietnam enregistre un excédent commercial avec le Canada

Fabriquer des produits textiles.
Photo: Trân Lâm/VNA/CVN

En recevant Chris Forbes, vice-ministre canadien de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Dô Thang Hai a rappelé que les échanges commerciaux entre les deux pays avaient atteint l’année dernière 3,87 milliards de dollars, soit une hausse annuelle de 10,6%, dont 3,01 milliards d’exportations vietnamiennes.

Selon lui, le Canada est actuellement le 3e partenaire commercial du Vietnam en Amérique, après les États-Unis et le Brésil. Et le Vietnam est le plus grand partenaire commercial du Canada au sein de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). 

Grâce à l’entrée en vigueur de l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), les produits aquatiques vietnamiens ont commencé à bénéficier d’une taxation de 0% à partir du 14 janvier 2019 sur le marché canadien.

Le CPTPP ouvre également de belles perspectives aux exportations vietnamiennes de plusieurs autres produits, tels que bois et produits dérivés, textile-habillement.., car le Canada diminuera des droits de douane conformément à cet accord.

Selon le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, il s’agira d’une bonne opportunité pour que le Vietnam conserve ses parts de marché et diversifie ses produits exportés sur ce marché. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.