01/02/2021 11:03
Le Canada a franchi dimanche 31 janvier le seuil des 20.000 morts depuis le début de la pandémie de COVID-19, il y a environ un an.
Les passagères portent un masque de protection pour se protéger du COVID-19 à un aéroport à British Columbia (Canada), en décembre 2020.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

31 décès annoncés au Québec et 43 en Ontario ont fait passer au Canada la barre des 20.000 morts, le bilan se situant dimanche 31 janvier à 20.016 décès, selon les chiffres des provinces et territoires, rapportés par la chaîne publique CBC. 

Le Québec, la province avec le plus lourd bilan, a enregistré jusqu'ici 9.794 morts et l'Ontario, la province la plus peuplée, 6.188. Le Canada, pays de quelque 38 millions d'habitants, comptait dimanche 777.561 cas confirmés de COVID depuis le début de la pandémie.

L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le Dr Theresa Tam, a noté samedi 30 janvier "une récente tendance à la baisse du nombre de cas quotidiens". Mais elle a mis en garde contre la tentation de relâcher les efforts, affirmant qu'il était "essentiel de maintenir des mesures strictes pour soutenir cette tendance à la baisse de façon durable".

"Il existe un risque que les tendances s'inversent rapidement et certaines régions du pays observent une activité accrue", a-t-elle relevé dans un communiqué. Les autorités canadiennes, craignant notamment la propagation de variants du virus, ont annoncé vendredi 29 janvier un renforcement des mesures de contrôle à l'entrée au Canada.

Les voyageurs devront se soumettre à un test PCR à l'arrivée et à une "quarantaine" de trois jours dans un hôtel, à leurs frais, en attendant le résultat du test. Ils devront ensuite poursuivre une quarantaine de 14 jours chez eux, en cas de test négatif, et dans un centre de la santé publique en cas de résultat positif.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre