03/04/2019 17:21
Le Département des marchés européens du ministère de l’Industrie et du Commerce vient de publier un rapport d’évaluation des potentiels d’exportation vers certains pays membres de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste.
>>Le CPTPP prend effet, le Vietnam pourrait en profiter immédiatement
>>CPTPP: surmonter les obstacles pour bénéficier d’un marché prometteur

Le textile-habillement demeure un produit d'exportation phare du Vietnam.
Photo: Lê Lâm/VNA/CVN

Parmi les 11 pays membres de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), il y a quatre pays d’Amérique, le Canada, le Chili, le Mexique et le Pérou. Parmi ceux-ci, le Vietnam a établi pour la première fois des relations de libre-échange avec le Canada, le Mexique et le Pérou. Ces pays offrent au Vietnam une suppression importante des droits de douanes: le Canada avec 95%, le Chili (95%), le Pérou (81%) et le Mexique (77%).

Ces dernières années, les relations commerciales entre le Vietnam et ces pays ont enregistré des progrès considérables. Le Canada, le Chili, le Mexique et le Pérou sont des pays avec lesquels le Vietnam entretien un grand volume d’échanges commerciaux et ils sont devenus des marchés importants du Vietnam en Amérique.

Grâce au CPTPP, le Vietnam peut renforcer l’exportation de ses produits phares et chercher de nouvelles opportunités sur ces marchés, a observé le ministère de l’Industrie et du Commerce.

À la conquête du marché canadien

Selon ledit ministère, le Vietnam a un avantage sur le Canada dans leurs échanges commerciaux. En effet, la valeur des exportations du Vietnam vers le Canada est cinq fois supérieure à la valeur des exportations du Canada vers le Vietnam. Avec l’entrée en vigueur du CPTPP, le Canada a éliminé 95% de ses lignes tarifaires, représentant 78% des exportations du Vietnam sur ce marché. Ainsi, ce pays est devenu une destination prometteuse pour les produits vietnamiens dont en particulier les fruits de mer, les produits en bois, les produits de textile-habillement et les chaussures.

Pour les produits de la mer, 100% des exportations vietnamiennes ont profité d’un taux de droits de douane de 0% depuis le 14 janvier. À ce jour, le Canada a dépensé 240 millions de dollars pour acheter les produits du Vietnam.

"Les fruits de mer du Vietnam sont présents dans la majorité des supermarchés canadiens. Cependant, ils sont vendus via les distributeurs, mais pas directement entre les exportateurs et les unités de vente. Actuellement, de grandes compagnies canadiennes ont tendance à acheter directement chez les producteurs pour réduire les coûts", a constaté le ministère de l’Industrie et du Commerce.

Le Canada est devenu une destination prometteuse pour divers produits vietnamiens, dont les chaussures.
Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

Pour les produis en bois et les meubles, les droits de douanes sont passés de 9,5% à 0%. Le Vietnam est à présent le premier exportateur de meubles du Canada en représentant 30% du marché. Le Canada achète pour une valeur de 166 millions de dollars de produits en bois vietnamien.

Pour les produits de textile-habillement, les exportations vietnamiennes ne représentent que 7% des importations totales du Canada sur ces produits. Le Canada s’est engagé à réduire les droits de douane de 17% à 0% dès l’entrée en vigueur du CPTPP ou bien après trois ans si les produits en question répondent à ses normes liées à la traçabilité.

Pour les chaussures, 78% des exportations vietnamiennes sur le marché canadien bénéficient un taux de droits de douane de 0% à compter de la date de l’entrée en vigueur de l’accord.

L’Amérique latine, une destination à fort potentiel

Derrière le Brésil, le Mexique est le deuxième marché importateur du Vietnam en Amérique latine. En 2018, les exportations vietnamiennes sur ce marché ont atteint 2,24 milliards de dollars. Les exportations principales ont été les téléphones, les chaussures, les ordinateurs et les produits de textile-habillement.

Le Mexique s’engage à supprimer 77% de ses lignes tarifaires dès l’entrée en vigueur du CPTPP, soit l’équivalent de 36,5% de ses importations depuis le Vietnam. À compter de la dixième année après l’entrée en vigueur de l’accord, la suppression se fera sur 98% de ses lignes tarifaires.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, les fruits de mer dont les poissons et les crevettes congelés, le riz, les produits de textile-habillement et les chaussures sont ceux qui en profitent le plus.

Annuellement, le Mexique importe pour une valeur de 351 millions de dollars de poissons congelés. C’est un marché facile disposant d’une grande population et d’un fort pouvoir d’achat. Pour les poissons congelés, le Vietnam est maintenant son deuxième exportateur, après la Chine.

Par ailleurs, le Mexique importe chaque année 1,8 milliard de dollars de produits de textile-habillement et 1,1 milliard de dollars de chaussures.


Ces dernières années, le Vietnam a exporté vers le Mexique pour une valeur de 100 millions de dollars de produits de textile-habillement, ce qui est équivalent à une part de marché de 6,5%. Le Mexique réduira les droits de douane sur ces produits sur une période de 12 ans jusqu’au statut libre de droits de douane.

Pour les chaussures, la part de marché des produits vietnamiens sur le marché mexicain est de 30% tandis que la Chine, son premier concurrent, représente 35%.

Le Pérou et le Chili sont estimés par le ministère de l’Industrie et du Commerce comme des marchés à fort potentiel pour les produits vietnamiens.

Actuellement les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Pérou restent encore modestes. En 2018, les exportations vietnamiennes vers ce marché n’ont atteint que 250 millions de dollars. Avec le CPTPP, le Pérou s’engage à supprimer 81% de ses lignes tarifaires, soit 65% de ses importations du Vietnam, et à éliminer 99,4% de ses lignes tarifaires vers la 17e année.

Les produits en bois, les noix de cajou, le thé, le poivre, les légumes et les fruits sont les premiers bénéficiaires d’un taux de droits de douane de 0% dès l’entrée en vigueur de l’accord. Pour les produits de textile-habillement, le Pérou importe chaque année pour une valeur de 350 millions de dollars et les droits de douanes seront réduits jusqu’à 0% vers la 16e année.

Depuis l’accord de libre-échange que les deux pays ont signé en 2014, le Chili fait un accueil chaleureux aux produits vietnamiens, a ajouté le ministère de l’Industrie et du Commerce.

L’Accord de libre-échange Vietnam - Chili n’exempte que 1.118 produits de droits de douanes tandis que le CPTPP permet au Chili de réduire 95,1% de ses lignes tarifaires à compter de la date de l’entrée en vigueur de l’accord et 99,9% de ses lignes tarifaires vers la 8e année.

Sur le marché chilien, les produits vietnamiens, dont le poivre, le thé, le café, le miel d’abeille, les produits agricoles et les produits de la mer bénéficient immédiatement d’un taux de droits de douane de 0% après l’entrée en vigueur de l’accord. Les droits de douanes sur les chaussures et le caoutchouc seront totalement supprimés vers la 4e année et ceux sur les produits de textile-habillement vers la 8e année.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.