06/05/2020 16:42
Le Canada a appelé les pays membres de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à faire front commun pour atténuer les répercussions économiques engendrées par le COVID-19.
Les gens portent des masques pour lutter contre la propagation de l'épidémie de COVID-19 dans un supermarché à Bangkok.
Photo : VNA/CVN

"Aujourd'hui, le Canada et les 20 autres membres de l'APEC ont approuvé une déclaration dans laquelle ils s’engagent à atténuer les incidences économiques du Covid-19 et à prévoir la reprise économique dans la région, particulièrement dans les pays en développement", a indiqué mardi 5 mai la ministre canadienne de la Promotion des exportations et du commerce international, Mary Ng.

Elle a affirmé que le pays nord-américain, en tant que l'un des fondateurs de ce forum économique intergouvernemental, "reconnaît l'impératif d'une collaboration avec les pays de l’Asie-Pacifique aux économies dynamiques et à croissance rapide".

"Nous avons convenu de l'importance du commerce ouvert et prévisible pour faciliter la circulation des biens et des services essentiels et réduire au minimum les perturbations dans les chaînes d'approvisionnement mondiales", a-t-elle dit.

Les pays membres ont aussi convenu que les mesures d’urgence conçues pour lutter contre le coronavirus doivent être ciblées, équilibrées, transparentes, temporaires et conformes aux règles de l'Organisation mondiale du commerce.

"Le travail continu du Canada avec ses partenaires internationaux s'appuiera sur nos connaissances, notre expérience et notre ingéniosité, mises en commun, pour lutter en temps opportun contre cette pandémie de manière dynamique et novatrice", a conclu la ministre.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.