07/07/2020 11:56
Des ministères cambodgiens ont collaboré avec des compagnies d’assurance locales pour délivrer le certificat d'assurance de 50.000 USD requis pour les voyageurs étrangers, tandis que les autorités philippines ont dû suspendre les opérations d’une ligne de métro à Manille, en raison de la contamination au COVID-19 de nombreux membres du personnel.
>>Le Cambodge reporte le 13e Sommet de l'ASEM en raison de COVID-9
>>Le Cambodge réduit le délai de remboursement des arrhes pour les voyageurs négatifs au COVID-19

La secrétaire d’État du ministère cambodgien de la Santé, Youk Sambath. 
Photo : khmertimeskh/CVN

Le ministère cambodgien de l'Économie et des Finances et celui de la Santé ont collaboré avec des compagnies d'assurance locales pour délivrer le certificat d'assurance de 50.000 dollars requis pour les voyageurs étrangers, a rapporté le 6 juillet le journal Khmer Times.

Cette coopération a été menée après que le gouvernement cambodgien ait constaté les difficultés de réclamer l'argent aux compagnies d'assurance étrangères pour les dépenses liées au traitement dans le Royaume des touristes étrangers qui sont testés positifs au COVID-19.

La collaboration entre le gouvernement cambodgien et 10 compagnies d'assurance locales a été menée et les services seront bientôt disponibles, a déclaré à la presse la secrétaire d’État du ministère cambodgien de la Santé, Youk Sambath, citée par le journal Khmer Times.

Près de 3.000 entreprises fermées

Selon la réglementation médicale cambodgienne, les touristes étrangers souhaitant entrer au Cambodge doivent, dans les 72 heures avant l'entrée, avoir un dépôt de 3.000 USD, une assurance médicale avec un paiement d'au moins 50.000 USD et un certificat de non contamination au COVID-19, a-t-elle indiqué.
Si les visiteurs sont testés négatifs au SARS-CoV-2, ils ne devront payer que de 200 - 300 USD et le dépôt de 3.000 USD leur sera remboursé dans les cinq jours suivants au lieu de 14 jours, a-t-elle précisé. Le gouvernement cambodgien a reçu environ 9 millions d'USD de dépôts de 3.000 visiteurs étrangers entrant au Cambodge du 21 mai au 30 juin, a-t-elle ajouté.

Le ministère cambodgien de la Santé a également préparé quatre centres de quanrantaine pour les ressortissants cambodgiens et 10 hôtels supplémentaires pour les touristes étrangers. Le Cambodge compte recevoir chaque jour environ 500 personnes entrant sur son territoire.

La pandémie de coronavirus a fait des ravages dans l'industrie touristique du Cambodge, avec près de 3.000 entreprises fermées, laissant plus de 45.000 personnes au chômage. Le ministère du Tourisme prévoit que l'industrie touristique cambodgienne perdrait 3 milliards d'USD cette année.

Aux Philippines, les autorités ont décidé de suspendre les opérations d’une ligne de métro à Manille pendant au moins cinq jours à compter du 7 juillet, car 186 membres du personnel travaillant sur cette ligne ont été testés positifs au nouveau coronavirus. Cette décision vise à protéger la santé et la sécurité du personnel et des passagers, selon le ministère phillipin des Transports.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.