30/08/2020 22:10
Le ministre cambodgien du Commerce Pan Sorasak a appelé à l'utilisation de la technologie numérique pour restaurer la confiance entre les entreprises et les clients, lors de la 52e réunion des ministres de l'Économie de l'ASEAN (AEM-52) le 29 août.

>>L’ASEAN et la République de Corée simplifient les procédures administratives
>>ASEAN : promotion de la coopération économique post-épidémique

La 17e réunion de consultation en ligne entre les ministres de l'Économie de l'ASEAN et le partenariat extérieur indien, le 29 août, dans le cadre 52e réunion des ministres de l'Économie de l'ASEAN (AEM-52). Photo : VNA/CVN


Le ministre a présenté les points de vue du Cambodge sur l’élimination des barrières commerciales et la réouverture du marché qui, avec l’impact du COVID-19, ont fait l’objet de discussions lors de la réunion.

Les ministres participants ont convenu de la nécessité de donner la priorité à un mécanisme de mise en œuvre du Plan d'action de Hanoï sur le renforcement de la coopération économique et de l'activité de la chaîne d'approvisionnement de l'ASEAN en réponse à la pandémie de COVID-19.

Ils ont également approuvé le plan d'action CLMV 2021-2022, qui favorisera la coopération en matière de commerce et d'investissement, les engagements régionaux, le cadre commun pour le développement du CLMV, le développement des ressources humaines et le plan de réhabilitation post COVID-19.

Dans le cadre de l'AEM-52 et des réunions connexes, qui se sont tenues sous forme de téléconférences à Hanoï, les ministres ont eu une consultation avec des partenaires extérieurs au bloc, y compris l'Inde.

L’événement était coprésidé par le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, et le ministre indien des Chemins de fer et ministre du Commerce et de l’Industrie, Piyush Goyal.

Les ministres ont déclaré que pour stimuler le développement économique et assurer la stabilité macro-économique, il était nécessaire de rouvrir les marchés et d'assurer des chaînes d'approvisionnement durables dans la région, en particulier pour les produits de base essentiels tels que les produits pharmaceutiques, les médicaments et les aliments.

Ils ont rappelé les efforts des deux parties pour ratifier leur accord d’investissement et réviser l’Accord sur le commerce des marchandises entre l’ASEAN et l’Inde (AITIGA).

Ils ont également hautement évalué les activités du Conseil des affaires ASEAN-Inde en 2020, en particulier au milieu de la pandémie COVID-19, qui, selon eux, ont contribué à promouvoir la coopération en matière de commerce et d'investissement et à atténuer l'impact négatif de la pandémie.

Les statistiques de l’ASEAN ont montré que le chiffre d’affaires du commerce entre l’ASEAN et l’Inde représentait 2,7% de la valeur commerciale totale de l’Union, tandis que les investissements de l’Inde dans le bloc représentaient 1,3% du total des IDE attirés par le bloc.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.