05/02/2020 22:00
Le Cambodge souhaite attirer plus d'investissement de la République de Corée en profitant de l'accord de non double imposition entre les deux pays. C'est ce qu'a déclaré mardi 4 février le Premier ministre cambodgien Hun Sen lors d'une rencontre avec le président sud-coréen Moon Jae-in à la Maison Bleue, à Séoul.
>>Le Cambodge exporte 7 millions de tonnes de produits agricoles en 2019
>>La République de Corée souhaite intensifier les relations économiques avec l’ASEAN

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen (gauche) et le président sud-coréen Moon Jae-in.
Photo : Yonhap/VNA/CVN

Selon Hun Sen, les relations bilatérales se développent continuellement grâce à la signature de l'accord de non double imposition et de l'accord d'entraide judiciaire en matière pénale en novembre dernier.

Il a demandé à Moon Jae-in d'encourager davantage d'entreprises sud-coréennes à faire des affaires dans le pays d'Asie du Sud-Est.

Le Premier ministre a également noté que le Cambodge avait commencé à exporter des produits à base de mangue vers la République de Corée au début de cette année.

Selon le président sud-coréen, les deux pays ont lancé une étude conjointe sur la possibilité d'un accord de libre-échange bilatéral en novembre dernier.

Le commerce bilatéral a atteint 1,3 milliard de dollars en 2019, contre 870 millions deux ans plus tôt, selon l'Association sud-coréenne du commerce international.

Moon Jae-in a déclaré que la République de Corée coopérerait avec le Cambodge sur l'organisation du sommet Asie-Europe (ASEM) à la fin de cette année.

Il a également demandé le soutien du Cambodge pour l'organisation par la République de Corée du deuxième sommet du Partenariat pour la croissance verte et les objectifs mondiaux 2030 (P4G) en juin.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

COVID-19 : des touristes sud-coréens à Dà Nang retournent à leur pays d’origine Sur la base de demandes de touristes sud-coréens et de propositions du consulat général de Répubique de Corée et des organes compétents, Dà Nang a rapatrié mardi soir 25 février 20 Sud-Coréens vers leur pays d’origine.