25/03/2021 22:29
Les habitants de Phnom Penh et de quatre provinces - Preah Sihanouk, Kandal, Prey Veng et Siem Reap - doivent porter des masques faciaux dans les lieux publics.
>>Situation épidémique au Cambodge, aux Philippines et en Thaïlande
>>De nouveaux cas de COVID-19 détectés au Cambodge
>>Le Cambodge confirme son premier décès

La police distribue des masques pour empêcher la propagation de la pandémie de COVID-19 à Phnom Penh, au Cambodge.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les habitants de Phnom Penh et de quatre provinces - Preah Sihanouk, Kandal, Prey Veng et Siem Reap - doivent porter des masques faciaux dans les lieux publics pour empêcher la propagation de l’épidémie de COVID-19, a déclaré le ministre cambodgien de la Santé, Mam Bun Heng.

La capitale Phnom Penh, les provinces de Preah Sihanouk, Kandal, Prey Veng et Siem Reap sont considérées comme des zones à haut risque d'infection. Le Cambodge est frappé par une troisième vague de coronavirus depuis le 20 février.

Cette décision est intervenue après que le Premier ministre Samdech Techo Hun Sen ait signé le 12 mars un sous-décret sur les mesures médicales pour prévenir la propagation du COVID-19 et d'autres maladies contagieuses.

Selon ce texte, tous les contrevenants au port du masque dans des lieux désignés par le ministère de la Santé seront condamnés à une amende comprise entre 50 et 250 USD, et les entreprises à une amende entre 100 et 1.250 USD. À ce jour, le Cambodge a comptabilisé 1.817 cas de COVID-19 dont 1 033 annoncés guéris, et cinq décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.