13/04/2016 00:02
Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a déclaré le 11 avril que son pays faisait face à une grave sécheresse, tout en exprimant l'espoir que la Chine continuera à relâcher de l'eau vers le bas-Mékong.
>>Les pays du bas-Mékong envisagent d'ouvrir une ligne aérienne "rapide"

Un barrage chinois.
Photo : Internet

Dans la province de Prey Veng, Sud du Cambodge, le Premier ministre cambodgien a rappelé que la Chine avait relâché de l'eau deux fois dans le cours inférieur du Mékong, demandant à Pékin de continuer à agir ainsi.

D'ailleurs, il a appelé les agriculteurs à économiser l'eau dans le contexte où la saison des pluies de cette année devrait être retardée jusqu'à la mi-juillet en raison de l'impact d'El Niño. À l'heure actuelle, nombre d'étangs, lacs, canaux et réservoirs sont à sec.

Le mois dernier, le directeur général du Département de la météorologie du ministère cambodgien des Ressources en eau et de la Météorologie, Oum Ryna, a indiqué que la majorité des provinces du Royaume font face à une sécheresse à différents niveaux, avec quelques-unes confrontées à une grave pénurie d'eau.

Selon une prévision météorologique publiée le 11 avril par ce ministère, les températures maximales monteront à 39°C dans les régions montagneuses et 40°C dans le delta du 11 au 17 avril.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.