26/11/2019 11:26
Le Cambodge est l'un des principaux marchés étrangers du Vietnam. Il s’agit du résultat des efforts visant à promouvoir les échanges commerciaux entre les deux pays, selon le journal cambodgien Khmer Times.
>>Vietnam-Cambodge: pour une coopération étroite dans la sécurité de l’information
>>Renforcement des échanges entre Vietnamiens et Cambodgiens
>>Le Cambodge veut développer ses relations avec le Vietnam

Selon le Département des investissements étrangers du ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement, entre janvier et septembre, avec un investissement d’environ 50 millions d’USD, le Cambodge est devenu la 4e destination des entreprises vietnamiennes.

Metfone, marque du Groupe de l'industrie et des télécommunications de l'armée (Viettel), au Cambodge. Photo : VNA/CVN

Le Vietnam a investi au Cambodge principalement dans l’agriculture, la sylviculture, l’assurance et la banque. En outre, les entreprises vietnamiennes investissent énormément dans les technologies de l'information, l'aviation, la construction, la communication, l'immobilier et la transformation.

Lors d'une visite officielle au Vietnam en octobre, le Premier ministre Hun Sen a appelé et encouragé les entreprises vietnamiennes à envisager d'accroître leurs investissements sur le marché cambodgien, en insistant sur le grand potentiel de développement de ce pays, surtout dans l'agriculture.

Le dirigeant Hun Sen a également remercié les entreprises vietnamiennes qui ont choisi le marché cambodgien comme destination d’investissement. Selon lui, entre 1994 et août 2019, les Vietnamiens ont investi au Cambodge dans 84 projets cumulant 2,5 milliards d’USD. Au cours du premier semestre de 2019, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 2,7 milliards d’USD et devraient s’établir à 5 milliards cette année,  selon Khmer Times.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Des bulles touristiques dans le Sud Vietnam L’épidémie de COVID-19 étant désormais sous contrôle, le tourisme revit à Hô Chi Minh-Ville. Après des circuits fermés vers Cu Chi et Cân Gio, en banlieue de la ville, c’est maintenant toute la région du Sud qui se rouvre aux touristes saigonnais.