04/08/2020 16:41
Le Cambodge pourrait perdre plus de 15% de ses envois de fonds étrangers en 2020 dans le pire des cas en raison de la pandémie de COVID-19, selon un rapport de la Banque asiatique de développement (BAD).
>>Le Cambodge prolonge les exonérations fiscales pour les entreprises liées au tourisme
>>Cambodge : reprise des activités sportives et physiques


Sur la base d'un total de 2,8 milliards d'USD d'envois de fonds recueilli par le pays en 2019, plus de 420 millions d'USD ne seront pas renvoyés dans le Cambodge cette année, notamment parce que des centaines de milliers de travailleurs cambodgiens en Thaïlande sont rentrés chez eux.

Dans son rapport sur l'impact du COVID-19 sur les migrations internationales, les envois de fonds et les ménages bénéficiaires dans les pays en développement en Asie, la Banque asiatique de développement (BAD) a déclaré que la récession économique mondiale causée par le COVID-19 menaçait la sécurité de l'emploi et le bien-être de plus de 91 millions de migrants venus de la région Asie-Pacifique.

Le total des envois de fonds vers l'Asie devrait baisser entre 31,4 milliards et 54,3 milliards d'USD (pire scénario) en 2020, soit des baisses de 11,5% et 19,8% respectivement en glissement annuel.

Les travailleurs cambodgiens en République de Corée et au Japon ont transféré 12,91 millions d'USD chez eux via ACLEDA Bank Plc au cours du premier semestre de cette année, soit une baisse de 1,41 million par rapport à la même période de l'an dernier.

L'année dernière, 1,2 million de travailleurs cambodgiens, employés en Thaïlande, en République de Corée, au Japon, à Singapour, à Hong Kong (Chine), en Malaisie et en Arabie saoudite, ont envoyé chez eux quelque 2,8 milliards d'USD de devises étrangères, contre 1,4 milliard  enregistré en 2018, selon les chiffres du ministère cambodgien du Travail et de la Formation professionnelle.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.