15/11/2021 17:10
Les touristes étrangers peuvent de nouveau visiter les temples d'Angkor Wat, au Cambodge, après la décision du gouvernement de rouvrir dès ce lundi 15 novembre le royaume aux voyageurs ayant reçu deux doses de vaccin contre le COVID-19.
>>Hausse des cas de COVID-19 au Laos et au Cambodge
>>Évolutions du COVID-19 en Malaisie, au Cambodge et en Indonésie
>>Le Cambodge commence la vaccination contre le COVID-19 pour les adolescents

Angkor Wat, le plus grand des temples du complexe monumental d'Angkor au Cambodge.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Le site d'Angkor, pratiquement désert depuis le début de la pandémie, a accueilli quelque 2 millions de touristes en 2019. À cause de la pandémie, les revenus du tourisme sont passés de 5 milliards d’USD en 2019, lorsque le pays avait attiré 6,6 millions de visiteurs, à un milliard d’USD seulement en 2020.

Le Premier ministre Hun Sen a fait une annonce inattendue dimanche soir 14 novembre : tous les voyageurs internationaux, touristes et hommes d'affaires entièrement vaccinés pourront visiter librement l'ensemble du Cambodge sans quarantaine à partir de lundi 15 novembre.

Cette décision annule le plan de réouverture initial, qui prévoyait que seules quelques plages du sud du pays rouvriraient fin novembre, et le reste du pays, dont la ville de Siem Reap (Nord), porte d'entrée du site classé au patrimoine mondial d'Angkor Wat, en janvier. Les voyageurs devront en outre présenter deux tests COVID négatifs, l'un effectué au moins 72 heures avant le voyage et l'autre à leur arrivée au Cambodge.

"Lorsqu'ils arriveront et que nous verrons qu'ils ont bien reçu deux doses de vaccin, nous effectuerons des tests rapides. Si les résultats montrent qu'ils sont négatifs au COVID-19, ils seront autorisés à se déplacer au Cambodge", a déclaré Hun Sen dans un message audio publié sur sa page Facebook. "J'ordonne au ministère de la Santé, au ministère du Tourisme et aux secteurs concernés de mettre en œuvre ces mesures à partir du 15 novembre 2021", a-t-il déclaré, ajoutant que cette mesure était un moyen rapide de rouvrir le pays.

Hor Sophea, guide touristique à Angkor Wat, a salué cette décision. "C'est une mesure positive pour la survie de notre tourisme", a-t-elle déclaré. Le Cambodge a largement évité une épidémie de masse pendant toute l'année 2020, mais les cas sont passés depuis le mois d'avril de 20.000 à 120.000, et le pays totalise plus de 2.800 décès. La campagne de vaccination du pays est une réussite : 96% de la population adulte est entièrement vaccinée.

APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.