10/11/2020 15:37
Le Cambodge a enregistré trois personnes supplémentaires qui ont été testées positives au nouveau coronavirus, a annoncé lundi après-midi 9 novembre le ministère cambodgien de la Santé.
>>Le PM Hun Sen et son épouse testés négatifs au COVID-19
>>COVID-19 : le Cambodge réduit les frais du test de dépistage pour les étrangers

Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sèn testé négatif au COVID-19.
Photo : AKP/VNA/CVN

Selon un communiqué de presse de ce ministère, les trois nouveaux cas comprennent Suos Yara, un député; Sâr Chetra, secrétaire général adjoint du ministère de l'Agriculture, des Forêts, de la Chase et de la Pêche vivant dans l'arrondissement Chamkar Mon, à Phnom Penh ; et Csaba Őry, ambassadeur de Hongrie au Cambodge.

Avec les nouveaux patients, le nombre total de cas confirmés dans le Royaume est passé à 300. Parmi eux, 288 ont été déjà guéris, et aucun décès.

Le même jour, le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a annoncé que les résultats du 2e test effectué sur lui-même et sa femme ainsi que sur leurs gardes du corps restaient négatifs au SARS-CoV-2.

Il a fait cette annonce dans un message sur sa page Facebook officielle, appelant toutes les personnes concernées à resserrer leur quarantaine respective.

Malgré le résultat négatif, le chef du gouvernement cambodgien a déclaré qu'il devait poursuivre son auto-quarantaine et attendre le 3e test le 14 novembre et le 4e, le 18 novembre.

Il a ajouté attendre les résultats des tests de près de 900 personnes qui sont entrées en contact direct ou indirect avec le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce infecté, Péter Szijjártó, lors de sa visite au Cambodge le 3 novembre dernier, leur demandant de poursuivre strictement leur quarantaine.

Il a également ordonné au ministère de la Santé, aux autorités municipales de Phnom Penh et aux autorités provinciales de Kandal de surveiller toutes les personnes qui ont été mises en quarantaine.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Péter Szijjártó avait été testé positif le 4 novembre au COVID-19 à Bangkok en Thaïlande, après avoir quitté le 3 novembre Phnom Penh, mettant fin à la visite officielle au Cambodge d’un jour.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.