04/12/2019 17:41
>>L'ONU et le Cambodge organisent un atelier sur l'énergie durable pour tous
>>Environnement: signature des protocoles entre la Chine et le Cambodge

Le ministère cambodgien de l'Environnement et plusieurs organisations internationales ont lancé un appel à en faire davantage pour réduire l'usage des produits en plastique, a rapporté mercredi 4 décembre le quotidien The Khmer Times, d'autant que le royaume ne peut pas recycler tous les types de déchets. Cet appel a été lancé mardi 3 décembre lors d'un forum national sur ce thème à Phnom Penh, la capitale. À cette occasion, Neth Pheaktra, porte-parole du ministère de l'Environnement, a indiqué que le traitement des déchets croissait de 10% par an et que le Cambodge en produisait 4 millions de tonnes par, dont 20% sont en plastique. Or, ce pays d'Asie du Sud-Est ne dispose pas de tous les moyens nécessaires au tri des déchets en plastique, a-t-il reconnu, ajoutant qu'une petite partie était traitée sur place et le reste exporté à des fins de recyclage. Mais les choses s'améliorent et "les gens commencent à changer d'attitude", s'est félicité M. Pheaktra. Selon le ministère, trois des plus grandes villes du pays (Phnom Penh, Sihanoukville et Siem Reap) sont les plus polluantes. La capitale produit plus de 3.000 tonnes de déchets par jour, dont 17,3% en plastique, devant Sihanoukville (700t/j, 34%) et Siem Reap (380t/j, 20,7%).
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Festival du tournesol, nouvelle carte de visite pour Nghê An Suite aux succès des éditions précédentes, le Festival du tournesol de Nghê An 2019 sera organisé du 27 au 29 décembre pour promouvoir l’image de la terre et des hommes de cette province centrale.