11/06/2020 16:39
Le troisième cycle de négociations sur l'accord de libre-échange (ALE) entre le Cambodge et la Chine a complètement résolu tous les points de désaccords qui subsistaient et approuvé le principe concernant l'accès aux marchés des biens et services, a écrit mercredi 10 juin le journal Khmer Times.
>>Le Cambodge souhaite attirer plus d'investissements de la République de Corée
>>Conclusion de l'accord de libre-échange Cambodge - Chine avant la fin de l’année

Un port au Cambogde.
Photo : Khmertime/CVN

Les 10 groupes de travail techniques du Cambodge et de la Chine chercheront l'approbation du texte de l'accord par les chefs des deux gouvernements et demanderont l'ouverture du marché ainsi que d'autres questions afin de parvenir à la signature de l'accord d'ici la fin de l'année, a annoncé un communiqué du ministère du Commerce.

Le troisième cycle de négociations sur l'accord de libre-échange se concentre sur l'accès aux marchés pour les marchandises, les services, les investissements, la collaboration et les règlements économiques et techniques, en vue de stimuler l'exportation de marchandises du Cambodge et d’attirer plus d'investissements de la Chine, a indiqué le communiqué.

Si les dirigeants des deux pays approuvent le texte de l'accord et le mécanisme d'accès aux marchés soumis par les 10 groupes de travail techniques des deux pays, les exportations du Cambodge devraient augmenter de 20% par an. L'augmentation de l'investissement augmentera également les emplois pour les Cambodgiens.

Les échanges commerciaux entre le Cambodge et la Chine ont atteint 9,42 milliards d'USD en 2019, s’approchant de l’objectif de 10 milliards d'USD fixé pour 2023. L’an dernier, les investissements des entreprises chinoises  au Cambodge sont estimés à 690 millions d'USD, a fait savoir l’ambassadeur de Chine au Cambodge, Wang Wentian.

Outre la coopération avec la Chine, le Cambodge cherche à parvenir à la signature d’un accord de libre-échange avec la République de Corée.

Le 11 juin, la République de Corée a déclaré qu'elle avait fait de nouveaux progrès dans l'élaboration des détails du projet d'accord de libre-échange avec le Cambodge, alors que Séoul cherchait à élargir ses liens économiques avec les pays d'Asie du Sud-Est et à diversifier ses marchés à l'export.

Séoul prévoit de tenir une audience publique sur l'accord le 12 juin en invitant des experts, ce qui est obligatoire en vertu de la loi locale, avant de rechercher un traité sur le commerce, selon le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Énergie.

En novembre, les deux pays asiatiques ont lancé une étude conjointe sur la faisabilité de leur accord de libre-échange, conformément aux résultats du sommet ASEAN - République de Corée.

Les deux pays ont achevé cette étude le mois dernier et sont convenus de faire des procédures intérieures pour ouvrir la voie à des négociations officielles.

Les exportations de la République de Corée vers le Cambodge ont atteint 696 millions d'USD en 2019, en hausse de 5,5% par rapport à l'année précédente. Ses importations en provenance de ce pays d'Asie du Sud-Est se sont élevées à 335 millions d'USD, en hausse de 6,8% sur un an.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.