12/08/2020 15:43
L'Union européenne (UE) est actuellement le deuxième marché du café du Vietnam, représentant plus de 42% des exportations nationales.
>>Café : plus de 1,6 milliard d’USD d’exportation au 1er semestre
>>Le café reste le principal produit d’exportation vietnamien vers l’Algérie

En 2019, le Vietnam a expédié 1,61 million de tonnes de café.
Photo : VNA/CVN

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, les exportations de café en juillet sont estimées à 120.000 tonnes pour une valeur de 213 millions d'USD, portant à  1,06 million de tonnes et 1,8 milliard d'USD, la valeur totale en 7 mois, soit en baisse de 0,1% en volume et 0,6% en valeur sur un an.

L'Allemagne, les États-Unis et l'Italie demeurent les trois plus grands consommateurs de café du Vietnam avec des parts de marché respectivement de 14,3% (228,1 millions d'USD), 9% (142,9 millions), et 7,8% (124,5 millions).

Selon l'Association du café et du cacao du Vietnam (Vicofa), l'UE est actuellement le deuxième marché du café du Vietnam, représentant plus de 42% des exportations nationales.

Bien que la pandémie de COVID-19 cause des difficultés pour l'économie, le pain, le lait, le café,... sont toujours les produits de forte consommation dans l'UE. En outre, grâce à l'Accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA), les produits vietnamiens à base de café seront face à de nouvelles opportunités dans un proche avenir.

Selon le département américain de l'Agriculture (USDA), l'UE devrait augmenter ses importations de 2 millions de sacs de café, pour atteindre 49,5 millions de sacs soit près de 45% du volume total des importations mondiales de grains de café. Les États-Unis, deuxième importateur mondial, devraient également augmenter ses importations pour atteindre 27 millions de sacs.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Thuân An, une paisible plage de Huê La ville de Huê est non seulement célèbre pour sa citadelle et ses tombeaux royaux, mais aussi pour ses longues plages sauvages. Rares sont ceux qui connaissent celle de Thuân An, dont l’atmosphère paisible ne laisse pourtant personne indifférent.