19/02/2018 17:36
Situé au sommet de la colline de Huy Hoàng, ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), le café An Nhiên est une destination parfaite pour ceux qui cherchent la tranquillité, le calme et l'intimité.
>>Les jeux traditionnels des Cham de Ninh Thuân
>>Beauté séduisante du lac Tuyên Lâm à Dà Lat

Situé au somment de la colline Huy Hoàng, le café An Nhiên attire de nombreux visiteurs en quête de sérénité.

Le café se trouve dans une villa d’architecture néoclassique, d’une superficie de quelque 1.000 m², entourée de vieux pins. Cette villa a trois étages. Le rez-de-chaussée est le logement du propriétaire, le premier étage est réservé aux clients et le dernier à ceux qui aiment le zen et l’art du thé.

Les visiteurs viennent à cet endroit car ils peuvent admirer la ville de Dà Lat. Sur le côté gauche de la villa, les visiteurs ont une vue panoramique sur l’architecture du Centre pastoral du diocèse de Dà Lat. Sur le côté droite se dresse le mont Lang Biang noyé dans la brume. Autour de la villa, s’étendent des serres maraîchères, des jardins de fleurs, des pinèdes...

Le café An Nhiên est un endroit tranquille et paisible.

La villa An Nhiên aide ses clients à retrouver une certaine sérénité au contact de la nature. Le style d'ameublement est simple, mais charmant, avec des canapés violets. Chaque table est décorée d'un petit vase accompagné d'une branche de pin séchée, d'un camélia ou de fougères, s'ajoutant à l’atmosphère romantique et chaleureuse.

Les espaces du deuxième étage sont séparés par des cloisons de verre afin que les clients puissent admirer les beaux paysages de tous les coins. Les visiteurs viennent au café notamment à l’aube ou au crépuscule, car ces deux moments sont les plus beaux de la journée. Rien n’est plus agréable que de  prendre un café ou un thé en assistant au coucher ou au lever du soleil.

Le style d'ameublement est simple, mais charmant, avec des canapés violets.

Le troisième étage, consacré au zen et à l'art du thé, est décoré selon le style bouddhiste. Fin connaisseur du zen, le propriétaire peut en parler avec ses clients pendant qu'ils dégustent du thé. Il peut même apprendre à ses clients à pratiquer la méditation zen. Dans un coin de la pièce, une petite bibliothèque remplie de livres sur le bouddhisme et les valeurs morales ravira tous ceux qui souhaitent approfondir le sujet.

Le propriétaire, Dô Quang Liêm, est né dans une famille bouddhiste de Dà Lat. Il s'intéresse au zen. Il a ouvert le café An Nhiên pour que ses clients en apprennent davantage sur cette philosophie et cherchent eux aussi à tranquilliser leur l’âme. Il a confié : "Je veux créer un endroit où les gens pourront revenir vers eux-mêmes. Le zen est le retour vers soi, n'est-ce pas? L’homme souhaite revenir pour réfléchir à sa vie, son destin, surtout en période d'incertitude".

Les clients sont pour la plupart des personnes à la recherche d’une certaine tranquillité voire de la solitude. Ce café les aident à réfléchir à leur vie ou simplement leur donne un espace pour se reposer et retrouver la sérénité.

Texte et photos : Vietnam Illustré/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.