06/07/2020 18:10
Le Vietnam a passé plus de deux mois sans aucun nouveau cas de contamination au nouveau coronavirus intracommunautaire, permettant au pays d'être parmi les premiers à rouvrir complètement son économie nationale, selon un article publié sur le site web mackinsey.com.
>>La croissance du PIB au 2e semestre dépasserait le résultat du 1er semestre
>>Le PIB du Vietnam en hausse de 1,81%, le plus bas en dix ans
>>Le Vietnam reste un "dragon émergent" malgré la pandémie de COVID-19

Capture d'écran de l'article sur le site web mackinsey.com.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Le Vietnam a mieux résisté économiquement que de nombreux pays, bien qu'il ne soit pas complètement sorti des difficultés. La croissance du PIB au premier trimestre a été à son plus bas niveau depuis 2010, bien qu'elle soit toujours positive à 3,8%. Les exportations et le tourisme étant gravement touchés, la consommation intérieure a été et devrait continuer d'être essentielle à la relance de l'économie.

Soutenues par une classe moyenne en croissance rapide et une augmentation du revenu disponible, les dépenses intérieures ont été un moteur clé de la croissance au Vietnam, représentant 68% du PIB.

La suspension des activités non essentielles au Vietnam n'a duré que 22 jours, ce qui est nettement plus court que dans de nombreux autres pays, atténuant en partie la pression sur la consommation. Le plan de relance de 27.000 milliards de dôngs lancé en mars, ciblant les ménages et les petites entreprises, a également contribué à soutenir la demande.

2020 serait une année pleine de défis mais le Vietnam pourrait retrouver sa position économique avec un nouvel élan de croissance. La Banque asiatique de développement, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont prévu que la croissance du PIB du Vietnam devrait atteindre de 6,8% à 7% en 2021.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï