23/07/2019 16:05
Parmi les choses qu’on ne voit pas en France et qui m’ont particulièrement frappé au Vietnam sont les "sleeper bus". Ces bus ne sont pas de simples bus de nuit, leurs sièges étant spécialement modelés pour que l’on puisse y dormir.

>>Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert
 

Couchette d’un bus de nuit avec un oreiller et un plaid.
Photo: Hoàng Phuong/CVN


Le Vietnam est géographiquement long: un jour et sept heures sont nécessaires pour parcourir la distance entre Hanoï et Hô Chi Minh! L’avion est le moyen le plus efficace pour voyager mais il reste onéreux. Les "sleeper bus" peuvent donc s’avérer une solution économique pour voyager et cela vous évitera même d’augmenter votre emprunte carbone!

Des sièges allongés superposés sur trois rangés remplissent le bus de nuit, avec deux corridors qui servent le passage. Des plaids, des lingettes et des bouteilles d’eau sont souvent offerts pendant le voyage. Ces bus sont spécifiquement créés pour nous permettre de dormir confortablement - ou presque -  durant nos longs voyages. Cependant, il faut préciser que ces transports peuvent tout de même engendrer quelques dérangements à votre voyage.

Vous ne serez pas seul

Tout d’abord, il ne faut pas oublier que vous ne voyagez pas seul, donc gare aux nuisances olfactives et sonores. En effet, aucune règle ne stipule aux autres voyageurs de se laver avant de monter ou de ne pas ronfler…, il faut donc vous munir de déodorant et de bouchons d’oreilles. Ces derniers sont d’autant plus importants que le chauffeur se fera à malin plaisir à klaxonner toute la nuit. Quant au déodorant, au-delà de l’odeur corporelle d’autrui, l’odeur des chaussures que l’on doit retirer en entrant dans le bus menace votre douce nuit dans les couchettes. En les enfermant soigneusement dans le sac plastique qui vous sera donné, vous parviendrez à ne pas déranger les autres et vous-même.

 

Bus de nuit Hanoï - Diên Biên (Nord) vu de l’intérieur.
Photo: Hoàng Phuong/CVN


Les aires de repos vietnamiennes ne sont pas toujours de tout repos… Ce sont souvent de grands espaces où vous pourrez trouver des restaurants, des petites échoppes et bien évidemment des toilettes. Bien sûr, comme en France, la propreté n’est pas toujours assurée: amenez votre papier et votre désinfectant avec vous!

Afin de vous occuper durant le trajet, si vous n’avez pas envie ou n’arrivez pas à dormir, prenez un livre plutôt que votre téléphone car le plus souvent, il n’y a pas de moyen de charger ses appareils électroniques dans le bus. De plus, cela vous évitera d’être malade.

Vous voilà prévenus des malencontreux que vous pouvez rencontrer dans le bus de nuit. Vous êtes désormais prêts à arpenter le Vietnam!


Erraoui Youssra/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.