16/03/2020 09:00
Alors que l'activité a commencé à ralentir fortement aux États-Unis et au Canada pour lutter contre la propagation du coronavirus, les salles de cinéma se vident et les résultats du box-office sont au plus bas depuis deux décennies.
>>En avant va de l'avant au box-office nord-américain malgré le coronavirus
>>Invisible Man en tête du box-office nord-américain
>>Sonic talonné par L'Appel de la forêt en tête du box-office nord-américain

Un cinéma de Seattle fermé le 12 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Entre les reports des grosses sorties par les studios ne souhaitant pas perdre d'argent et les fermetures, totales ou partielles, des salles, les 12 principaux films ont rapporté environ 51 millions de dollars ce week-end selon les estimations publiées dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations, un chiffre presque deux fois inférieur à celui du week-end dernier.

L'année dernière, à la même période, ce chiffre était presque de 130 millions de dollars. En plus des gens qui décident de rester chez eux, les principaux opérateurs d'Amérique du Nord ont annoncé vendredi qu'ils allaient réduire la capacité de leurs salles de moitié pour permettre aux spectateurs d'être à bonne distance les uns des autres et éviter la propagation du coronavirus. Certaines salles ont carrément décidé de fermer au public.

Dans ce contexte difficile, c'est le film de Disney En avant qui finit pour la seconde semaine d'affilée à la première place du box-office, avec 10,5 millions de dollars, devant deux nouveautés : J'y crois encore (9,5 millions) et Bloodhsot (9,3 millions). Selon la presse spécialisée, ces chiffres sont au plus bas depuis ceux d'un week-end de septembre 2000.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.