07/01/2017 15:58
Originaire d’Amérique du Sud et des Antilles, le bois de Gaïac ou bois de vie (nom botanique : Guaiacum officinale et nom vietnamien Cây du sang) est un arbre à feuilles persistantes, composées et ovales, à petites fleurs bleues en forme d’étoile et à gousses en forme de cœur.

>>Le vomiquier
>>Le cèdre
>>Le kolatier
 

Le bois de Gaïac. Photo : Archives/CVN


Le bois de Gaïac  pousse dans les forêts tropicales. On récolte son bois d’où l’on extrait de la résine.

Parties utilisées : bois et résine

Constituants connus : lignanes (notamment furoguaiacidine et guaiacine), 18 à 25% de résine, de la vanilline et des terpènes.

Effets et usages médicinaux :

+ Utilisée en Europe, surtout en Angleterre pour soigner les rhumatismes et l’arthrite, le bois de Gaïac a des propriétés anti-inflammatoires ; il soulage les douleurs et les inflammations.

+ Diurétique et laxatif, il stimule la transpiration et accélère l’élimination des toxines, ce qui le rend efficace contre la goutte.

+ On frictionne les zones atteintes de rhumatismes avec de la teinture.

+ On applique de la résine sur les dents douloureuses.

+ La décoction de copeaux est un anesthésique local qui traite les rhumatismes articulaires et les cloques de l’herpès.

Espèces voisines : Guaiacum sanctum, qui pousse en Amérique centrale et en Floride et Guaiacum coulteri, d’origine mexicaine, ont les mêmes usages que le bois de Gaïac.

Dr Doàn Van Tân/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le néflier du Japon [29/06/2019 14:10]
Le camphrier [22/06/2019 11:15]
L’igname sauvage [16/06/2019 13:03]
Le chou vert [09/06/2019 09:09]
Le costus élégant [01/06/2019 13:14]
La rue [25/05/2019 11:25]
L’orthosiphon [18/05/2019 15:34]
La jusquiame [11/05/2019 11:31]
Le jasmin sauvage [04/05/2019 14:20]
L’agar-agar [27/04/2019 14:15]
Le banian [20/04/2019 08:48]
La fraxinelle [13/04/2019 08:00]
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.