20/04/2018 21:55
La chute enregistrée dans la délivrance de visas américains aux citoyens russes est un geste délibéré de la part de Washington pour exercer une pression accrue sur Moscou, a déclaré jeudi 19 avril le ministère russe des Affaires étrangères.
>>Crise Russie - États-Unis : Moscou doit fermer son consulat à San Francisco
>>Les États-Unis et la Russie continueront à discuter du cessez-le-feu en Syrie

Le siège du ministère russe des Affaires étrangères.
Photo: AFP/VNA/CVN

Il a aussi averti que cette situation pourrait conduire à la suspension des vols directs entre les deux pays. Le délai officiel pour obtenir un entretien de visa pour les citoyens russes souhaitant se rendre aux États-Unis a été prolongé à 85 jours en août 2017, et vient de passer à 250 jours, rendant toute demande de visa "vide de sens", selon un communiqué du ministère.

"Ce blocus sur les visas a été mis en place de manière parfaitement consciente et délibérée par Washington en tant qu'outil de pression supplémentaire. Ils punissent à dessein les citoyens russes pour les positions indépendantes de la Russie sur la scène internationale, perturbant massivement tous les voyages à dimension commerciale, culturelle, scientifique, ou simplement familiale ou amicale entre les deux pays", a indiqué le ministère dans le communiqué.

Il a averti que Moscou ne pouvait exclure la possibilité d'une suspension des vols réguliers entre la Russie et les États-Unis. "Aeroflot, la seule compagnie aérienne qui dispose de vols réguliers entre la Russie et les États-Unis, pourrait être forcée de mettre fin à ses vols, les équipages ayant de plus en plus de mal à obtenir des visas", a précisé le ministère, ajoutant que toutes les compétitions internationales, dont les tournois sportifs, seraient gravement affectées par une telle suspension.

Les relations entre la Russie et l'Occident se sont dégradées depuis l'empoisonnement d'un ancien espion russe au Royaume-Uni au début du mois dernier. Depuis lors, Moscou et Londres n'ont cessé d'échanger des accusations d'implication dans cette attaque.

Suite à cet incident, une vingtaine de pays occidentaux, dont les États-Unis, ont expulsé un grand nombre de diplomates russes de leur territoire. La Russie a expulsé en retour un nombre équivalent de diplomates étrangers.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.