12/09/2020 10:53
Présent dans beaucoup de pays, le bánh  Viêt (sandwitch vietnamien) est très apprécié par les consommateurs qui le qualifient de "meilleur sandwich au monde".
>>Découvrez la street-food vietnamienne avec Smokey Banh Mi à Lille
>>Le bánh mì au porc grillé

Le "bánh mì" Viêt au restaurant petit Saigon à Hongkong (Chine).
Photo : CTV/CVN

Ces dernières années, le bánh mì Viêt s’est fait une bonne réputation à l’étranger grâce à sa saveur incomparable. Les ingrédients intègrent les influences françaises (baguette, pâté, parfois mayonnaise) avec des ingrédients vietnamiens tels que des carottes râpées et du radis blanc marinés dans du vinaigre, de la coriandre, de la sauce soja et des morceaux de viandes préparés dans le style local. Un équilibre des saveurs fidèle au concept oriental de la complémentarité des contraires.

Le mot bánh mì est attesté en vietnamien dès les années 1830, dans le dictionnaire Dictionarium Latino-Annamiticum de Jean-Louis Taberd. Les colons français ont introduit la baguette au Vietnam, ainsi que d’autres produits de boulangerie tels que le pâté chaud, dans les années 1860, lorsque le Vietnam faisait partie de l’Indochine française. Les Vietnamiens du Nord ont d’abord appelé la baguette bánh tây, littéralement "pain occidental", tandis que les Vietnamiens du Sud l’appelaient bánh mì - "pain de blé".

Le bánh mì était d’abord servi au petit déjeuner pour les familles citadines aisées. Puis, de plus en plus, ce pain s’est démocratisé, a rejoint les couches populaires, d’où l’apparition de nombreux stands ambulants dans les rues.

Le bánh mì Viêt s’exporte dans les pas des Viêt kiêu

Grâce aux Vietnamiens résidant à l’étranger, le bánh mì Viêt a débarqué dans les marchés étrangers, notamment à Hongkong (Chine), en République de Corée, au Japon, en Grande-Bretagne, en R. Tchèque, en Allemagne, aux Pays-Bas, aux États-Unis… Pour les gourmets étrangers, ce petit pain est vu comme un des symboles de la gastronomie vietnamienne.

Actuellement, nombreux sont les sandwicheries Viêt qui se sont ouvertes dans diverses villes étrangères. Grâce à sa saveur exquise, le bánh mì Viêt y est surnommé par les médias locaux comme "le meilleur mets de rue du monde".
En voici quelques figures représentatives.

+ Le petit Saigon, à Hongkong :

Installé au 16, rue Wing Fung, quartier de Wan Chai, Hongkong, le restaurant Le petit Saigon propose le bánh mì Viêt comme plat phare. Au choix des clients, trois sortes de sandwich selon la garniture: viande de porc,  pâté de foie, cornichons, herbes odoriférantes et piment pour le premier; viande de poulet rôtie, pâté de foie, légume fermenté, herbes odoriférantes et piment pour le second; et garniture entièrement à base de légumes pour le dernier, destiné à la clientèle végétarienne, bien évidemment.

"Je mange un +bánh mì+ Viêt tous les jours. C’est un mets d’un goût exquis. La combinaison parfaite entre des saveurs différentes en fait sa particularité", confie Theign Yie Phan, Hongkongais. Sur la page d’Open Rice de Hongkong sur la gastronomie, Le petit Saigon est qualifié de "restaurant quatre étoiles".

+ Bánh mì Kitchen, à Hongkong :

Sis au 5, rue Li Yuen Street East, le bánh mì Kitchen fait partie des huit meilleures sandwicheries de bánh mì Viêt à Hongkong. Son patron et créateur est Ryan Cheng, un maître d’hôtel hongkongais qui a travaillé pendant un temps à Hô Chi Minh-Ville, avant de revenir avec un savoir-faire sur l’art du bánh mì Viêt. "Ce sandwitch est encore meilleur avec un café glacé au lait", suggère-t-il.

La tenue de pain portée par la Vietnamienne H’Hen Niê a été présentée solennellement à Miss Univers 2018. Photo : CTV/CVN
+ Bánh mì Phuong, à Séoul, en République de Corée :

"C’est le meilleur sandwich du monde". Cette observation d’Anthony Bourdain, chef-cuisinier américain de renom, en dit long sur la qualité du bánh mì Phuong, à Séoul. Ouverte en mai 2019 dans le quartier d’Yeonnan, arrondissement de Mapo, cette boutique se distingue des autres par une décoration inspirée de Hôi An (vieille et jolie ville au Centre Vietnam) : lanternes, fleurs en papier coloré et cyclo-pousses. 

La garniture du bánh mì Viêt y est variée : viande de porc grillé, omelette au bœuf, poulet au fromage, salades... 

+ Sandwicherie - bánh mì, à Tokyo, au Japon :

Niché dans une ruelle de Waseda, quartier de Takadanobaba, ce restaurant de bánh mì est le plus achalandé de Tokyo. Il est signalé sur la page web Japan Times avec cette remarque : "On y fait la queue dès l’ouverture, au moins un quart d’heure".

La page web Tripadvisor.com le qualifie de "restaurant vietnamien quatre étoiles". À remarquer qu’il existe à Tokyo d’autres sandwicheries de bánh mì Viêt, comme  Bami Oishi, EBIS Banh mi ...

+ Sandwiches bánh mì Girls, aux Pays-Bas :

Depuis sa création en 2015, la compagnie Sandwiches bánh mì Girls a gagné progressivement du terrain à Amsterdam et à La Haye. Son produit phare - le bánh mì Viêt - est consommé dans les cantines de bureaux et d’entreprises (dont Philips, Tom Tom, The Hague Securité Data, Binkbanck, Amsterdam World Traid Center…) ou encore dans des restaurants hollandais. "Grâce à +bánh mì+ Girls, nous recevons un repas à la fois appétissant, nourrissant, léger et bon marché", déclare un employé d’Amsterdam.

"Les clients fidèles préfèrent nos sandwichs vietnamiens à ceux des fast-foods européens…", constate Nguyên Hoàng Lê My, Viêt kiêu, originaire de Hanoï, patronne et fondatrice du Bánh mì Girls.

+ Bánh mì Kêu, à Londres, Grande-Bretagne :

On compte quatre boutiques originales, à l’enseigne bánh mì Kêu, installées dans divers quartiers de la capitale britannique. Elles font partie de la série de restaurants vietnamiens ouverts à Londres, relevant de la compagnie Cây Tre (bambou) - Viêt Grill.

Toujours à Londres, outre les banh mi Kêu, les fans de bánh mì Viêt peuvent aussi chercher leur plat préféré dans d’autres adresses, telles que le bánh mì Bay, le bánh mì 11, le bánh mì Hôi An...

+ Bánh mì Ba, à Prague, en République tchèque :

La première boutique de bánh mì Ba a fait son apparition il y a quelques années, à Prague, ouvert par des frères Viêt kiêu. "Notre ambition était de faire connaître en Europe la gastronomie vietnamienne. Les affaires marchent bien, nous avons actuellement cinq boutiques à Prague", confie le patron Lê Hung.

Pour lui, outre le bánh mì Ba, Prague dispose d’autres sandwicheries vietnamiennes tels Mr Bánh Mì, Bánh mì Marker… Des adresses très fréquentées des Praguois.  

+ Bánh mì Stable, à Berlin, en Allemagne :

Installée  dans le quartier central de Mittle, à Berlin, la boutique bánh mì Stable fait partie de la série de six restaurants de cuisine vietnamienne ouverts en Allemagne par le Viêt kiêu Nguyên Ngoc Duc. 

Qualifié par la page web Yelp de "meilleur sandwich du monde", le Viêt kiêu Stable attire bien des consommateurs allemands qui le considèrent comme "un repas à la fois nourrissant, appétissant et abordable".
Nghia Dàn/CVN 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.