17/02/2018 10:34
Comme le pho, les Hanoïens ont toujours plaisir à manger à n’importe quelle heure de la journée du bánh giò. Cette spécialité est vraiment une combinaison parfaite de nombreux ingrédients du delta du fleuve Rouge.
>>Les traditions comme… le sandwich au pâté de Hanoi
>>Ouverture d'une rue gastronomique dans le vieux quartier de Hanoi
>>Gastronomie : Hanoi va recevoir les certificats de record nationaux et d'Asie

Le “bánh giò”, un plat plein d’arôme et de subtilité !
Photo : VNI/CVN

Le bánh giò est confectionné à partir des ingrédients comme le riz, la feuille de bananier, le champignon noir, le champignon parfumé et le porc. La préparation n’est pas trop difficile mais elle demande un peu de temps et de dextérité. Un plat plein d’arôme et de subtilité !

Le bánh giò est vendu n’importe où, même dans les coins les plus reculés de la capitale. L’image du vendeur pédalant sur un vélo vétuste avec, attaché sur le porte-bagage, un panier contenant des bánh giò bien chauds, est gravé dans le mémoire de chaque Hanoïen. Le bánh giò est confectionné à partir d’une farce composée de champignons noirs et de hachis de viande de porc, mélangée avec des ciboulettes coupées en morceaux et épicée avec du nuoc mam et du poivre, le tout sauté promptement.

La pâte du bánh giò est préparée à partir de riz ordinaire broyé. Elle est mélangée avec un peu de farine et du sel. Puis le mélange est cuit et tourné régulièrement à feu doux jusqu’à ce qu’il soit bien cuit et dense.

Des feuilles de bananiers sont bouillies, jusqu’elles soient souples. Elles sont coupées en pièces de 20 cm (carré) puis huilées légèrement. La pâte est versée sur la feuille, à quoi on ajoute une cuillère à soupe de farce, puis de nouveau de la pâte. Refermer la feuille comme un petit paquet, en forme de triangle.

Les bánh giò sont bouillis dans l’eau chaude pendant environ 60 minutes. Il ne faut pas être pressé  de manger du bánh giò mais au contraire, il faut le déguster à la hanoïenne, c’est-à-dire par petites bouchées, pour ressentir le goût gras de la farce parfumée de poivre, de ciboulettes séchées et la fragrance des champignons noirs.

VNI/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).