02/08/2017 19:43
>>Salvador : quatre tigres du Bengale voient le jour dans un parc animalier

Le Bangladesh a annoncé mardi 1er août qu'il allait plus que doubler la taille du sanctuaire dévolu à la vie sauvage dans les Sundarbans (Sud-Ouest), la plus grande forêt de mangroves au monde, afin de tenter d'y protéger les tigres du Bengale, une espèce en voie de disparition. Plus de la moitié, soit 52%, des 6.017 km² des Sundarbans -l'un des principaux habitats de ces tigres- a été cette semaine sanctuarisée, a précisé le responsable gouvernemental de la conservation des forêts, Shafiul Alam. Auparavant, le sanctuaire de vie sauvage ne couvrait que 23% de la région. Les touristes et les villageois pouvaient accéder librement au reste du site. Situés dans le delta du Gange et inscrits depuis 1997 au patrimoine mondial de l'humanité, les Sundarbans, partagés entre le Bangladesh et l'Inde, abritent une grande diversité de faune dont les tigres du Bengale et les dauphins de l'Irrawaddy également menacés de disparition. Menacés par l'emprise humaine et industrielle, ainsi que les trafics, ils constituent un bouclier naturel contre les tempêtes qui frappent les côtes méridionales du Bangladesh et celles de l'est de l'Inde.

AFP/VNA/CVN
    
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).