04/03/2018 22:28
La Première ministre bangladaise Seikh Hasina a plaidé pour le renforcement des liens d’amitié traditionnelle entre le Bangladesh et le Vietnam lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à l’occasion de la visite d’État du 4 au 6 mars au Bangladesh du président vietnamien Trân Dai Quang.

>>Renforcement des relations de coopération multiforme avec le Bangladesh

La Première ministre bangladaise Seikh Hasina reçue par le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, le 2 octobre 2012 à Hanoï. Photo : VNA/CVN


45 ans après l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et le Bangladesh, les relations entre les deux pays se sont fortement développées dans diverses domaines, pouvez-vous partager les plus grandes réalisations que deux parties ont accomplies au cours de cette période ? 

Les peuples bangladais et vietnamien ont des similitudes dans leur lutte pour l’indépendance. Fondateur de la nation bangladaise Bangabandhu Sheikh Mujibur Rahman et fondateur du Vietnam moderne Hô Chi Minh - tous deux avaient lutté longtemps pour endurer d’immenses souffrances afin de libérer leur peuple de l’asservissement. 

Il existe également des similitudes dans les traditions sociales et culturelles. La lutte épique du Vietnam pour l’indépendance nous a inspirés dans notre guerre d’indépendance en 1971. À la fin des années 60, en tant que dirigeante des étudiants, j’ai moi-même dirigé et participé aux rassemblements contre la guerre du Vietnam. Le peuple bangladais se tenait côte à côte avec le peuple vietnamien dans leur lutte pour libérer leur pays des forces d’occupation. 

Au fil des ans, il y a eu des échanges de visites de haut niveau au niveau gouvernemental et politique entre les deux pays. Les Bangladais visitent le Vietnam à des fins touristiques. Les échanges populaires ont ainsi augmenté. La coopération bilatérale dans d’autres secteurs est également en expansion. 

Cependant, l’amitié entre les peuples de deux pays et la compréhension politique et la bonne volonté dont ont fait preuve les gouvernements et les dirigeants des deux pays sont les plus grandes réussites. 

Pourriez-vous parler des avantages et inconvénients de deux pays pour promouvoir davantage leur coopération ? 

Le Bangladesh et le Vietnam connaissent tous deux une croissance économique rapide. Au cours des dernières décennies, les deux pays ont récolté des succès significatifs. Bien que nous soyons en concurrence dans quelques domaines, nous croyons qu’il existe une complémentarité entre nos économies où nous pourrions coopérer et renforcer davantage nos relations commerciales et d’investissement. 

Les champs de coopération comprennent également les secteurs de l’agriculture, de la pharmacie, des petites et les moyennes industries. Nous devons identifier les complémentarités dans ces secteurs, échanger des connaissances et de l’expertise et profiter des opportunités sur les marchés mondiaux pour le bénéfice des deux pays. 

L’idée est de se compléter et de créer des synergies entre les deux pays. Il ne peut y avoir aucun inconvénient si la coopération mutuelle s’effectue sur une base gagnant-gagnant. 

Le président Trân Dai Quang reçoit l'ambassadrice du Bangladesh au Vietnam Samianaz le 26 septembre 2017. Photo : Nhan Sang/VNA/CVN



Que pensez-vous des potentialités que deux pays peuvent exploiter ? Nos économies ont par nature de nombreuses similitudes. 

Nous poursuivons un développement économique rapide. Nous devons renforcer la coopération pour tirer parti des régimes commerciaux multilatéraux qui favorisent les entreprises et les investissements dans les deux pays. Nous pouvons également coopérer dans le secteur des petites et les moyennes industries et dans les TIC. Nous pouvons également partager les meilleures pratiques pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). 

Pourriez-vous indiquer comment deux pays peuvent pousser leur coopération dans les temps à venir, en particulier pour atteindre l’objectif d'un milliard de dollars d’échanges commerciaux ? 

Le Bangladesh et le Vietnam ont convenu d’intensifier les activités de promotion du commerce et de l’investissement, de renforcer la coopération entre les secteurs privés des deux pays et d’atteindre l’objectif d’augmenter le commerce bilatéral à un milliard de dollars. 

Nous sommes heureux que le commerce bilatéral ait atteint environ 900 millions de dollars américains en 2017. La suppression des obstacles au commerce, l’intensification des contacts entre les hommes d’affaires et les investisseurs peuvent être utiles pour renforcer les échanges. Les entrepreneurs et les hommes d’affaires des deux pays devraient explorer les opportunités dans le pays de l’autre. 

Nous mettons l’accent sur la connectivité et le tourisme pour augmenter les échanges populaires. Ces mesureurs aideraient à réaliser cet objectif. 

Que pensez-vous de l’importance de la visite d’État en République populaire du Bangladesh du président vietnamien Trân Dai Quang ? 

Le Bangladesh entretient des relations chaleureuses et amicales avec le Vietnam. Nous avons établi des relations diplomatiques immédiatement après notre indépendance. Au fil des années, la compréhension, la coopération et la bonne volonté se sont développées entre les deux pays. 

Cette année, nous célébrons le 45e anniversaire des relations diplomatiques bilatérales. La visite actuelle du président Trân Dai Quang marque également cette occasion. Cette visite témoigne de l’intérêt du Vietnam à renforcer l’amitié et la coopération avec le Bangladesh. 

De même, le Bangladesh est très désireux d’approfondir davantage l’amitié et la coopération sectorielle avec notre proche voisin régional – le Vietnam. Au cours de la visite, un certain nombre de protocoles d’accord sur la coopération bilatérale seront conclus. 

La visite aidera à rapprocher davantage les deux pays. La visite du président Trân Dai Quang contribuera beaucoup à porter nos relations à une nouvelle hauteur.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.