03/08/2018 11:30
Originaire du Nord-Est de l’Afrique, notamment de Somalie, le balsamier (nom botanique Commiphora molmol et nom vietnamien cây trám hông) est répandu en Éthiopie, en Arabie saoudite, en Inde, en Iran et en Thaïlande.
>>Le chanvre indien
>>Le capillaire de Montpellier
>>Le cyprès

Le balsamier.
Photo: Archives/CVN

Le balsamier aime les sols bien drainés et ensoleillés. On le cultive par semis au printemps ou par bouturages à la fin de la période de croissance.

Le balsamier produit une résine jaune épaisse, la myrrhe, à l’odeur typique.

Usages médicinaux:

Les effets astringents, antiseptiques et antibactériens de la myrrhe ont étés confirmés. N’étant pas soluble dans l’eau, celle-ci s’utilise en poudre ou en teinture. On la prescrit principalement en usage externe ou en gargarismes.

Les effets astringents et antiseptiques de la myrrhe en font un traitement externe tout indiqué contre l’acné, les furoncles et les inflammations bénignes de la peau.

Dans la médecine ayurvédique, la myrrhe est considérée comme un tonique, un aphrodisiaque et un dépuratif. Elle a la réputation d’améliorer les facultés intellectuelles. Elle est utilisée dans toute l’Inde et le Moyen-Orient pour les affections de la bouche, de la gorge et les troubles digestifs mais aussi pour les règles douloureuses.

Les études récentes laissent penser que la résine de myrrhe a une action anti-inflammatoire, anti-ulcéreuse, antioxydante et qu’elle stimule la thyroïde. La myrrhe peut constituer un remède anti-tumoral et anti-cancéreux efficace.

Préparations et usages:

- Teinture: contre les aphtes. Appliquer en petite quantité toutes les heures.

- Bain de bouche: contre les maux de gorge. Diluer une cuillerée à café de teinture dans 100 ml d’eau et utiliser en bain de bouche.

- Huile essentielle: en cas de sinusites. Diluer trois gouttes dans une cuillerée à café d’huile neutre et masser doucement.

- Poudre: frotter un peu de poudre sur les gencives douloureuses, trois fois par jour.

- Gélules: en cas d’inflammation bronchique. Prendre une gélule de 300 mg, deux fois par jour.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le streptocaulon [11/11/2018 14:18]
Le stémona [03/11/2018 14:30]
La sauge rouge [27/10/2018 05:18]
La crinole asiatique [21/10/2018 10:49]
La larme de Job [14/10/2018 14:00]
Le sabal [07/10/2018 14:00]
Le badamier [30/09/2018 10:15]
Le pygeum [16/09/2018 10:10]
Le lycopode [08/09/2018 14:15]
La luzerne [03/09/2018 09:49]
La pulmonaire [25/08/2018 14:15]
Le ginseng [19/08/2018 13:00]
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.