14/10/2017 11:27
On trouve le badamier ou kumbuk (nom botanique : Terminalia catappa et nom vietnamien : Cây bàng) dans tout le sous-continent indien, du Sri Lanka aux contreforts de l’Himalaya. Il pousse sur les sols humides et marécageux et au bord des rivières. C’est un arbre à feuilles en forme de cône et à fleurs pâles. On le cultive par semis.
>>Le cacaoyer
>>Le longanier
>>La rehmannia

Le badamier.
Photo : Archives/CVN

* Partie utilisée : écorce, récoltée à la fin de l’hiver.

* Principaux constituants connus : tanins, saponines triterpéniques, flavonoïdes et phytostérols.

* Principaux effets : stimulant cardiaque, diminue la tension artérielle et abaisse le taux de cholestérol.

* Usages médicinaux :

+ Dans la médecine indienne, le badamier a toujours été considéré comme un stimulant cardiaque. On le prescrit pour traiter l’insuffisance cardiaque ou les œdèmes (accumulation anormale de liquide séreux dans les tissus, se traduisant par un gonflement diffus). En abaissant le taux de cholestérol, en diminuant la tension artérielle et en stimulant le cœur, le badamier améliore la circulation sanguine et joue un rôle préventif dans les pathologies du cœur. Le badamier est efficace contre l’angine de poitrine ou les troubles coronariens. Il stabilise le rythme cardiaque.

+ Des recherches sur le badamier sont menées en Inde depuis les années 1930. Les résultats font toutefois l’objet d’âpres controverses. Pour certains chercheurs, le badamier accélère le rythme cardiaque et augmente la tension. D’autres affirment le contraire. Il semble que cette plante soit surtout efficace dans des affections caractérisées par l’afflux insuffisant du sang au cœur (angine de poitrine) ou pour réguler le rythme cardiaque.

+ Des tests ont montré que le badamier abaissait le taux de cholestérol.

* Préparations et usages :

- Décoction : prescrite pour traiter les troubles de la circulation sanguine.

- Teinture : excellent stimulant cardiaque. Prescrite contre l’angine de poitrine

- Poudre : remède ayurvédique traditionnel contre l’asthme.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
La sarriette des montagnes [04/02/2018 13:18]
Le marrube blanc [27/01/2018 16:00]
Le topinambour [21/01/2018 09:05]
La levure de bière [14/01/2018 18:00]
La cannelle [06/01/2018 09:05]
L’embélie [01/01/2018 05:55]
L’iris tigré [24/12/2017 18:09]
Le bois de Gaïac [17/12/2017 16:43]
La noix de Nikkar [10/12/2017 15:09]
L’avoine [02/12/2017 10:04]
Le withania [25/11/2017 11:56]
L’agérate conyzoïde [18/11/2017 10:59]
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.