23/09/2016 16:23
Le comité de gestion du caodaïsme de Nam Thanh Thanh That a organisé le 23 septembre à Hô Chi Minh-Ville une grande cérémonie pour célébrer le 90e anniversaire de la fondation de cette religion.
>>L'Église des missionnaires caodaïstes célèbre le 60e anniversaire de sa fondation
>>Le Vietnam garantit la liberté de croyance et de religion

La grande cérémonie célébrant le 90e anniversaire de la fondation du caodaïsme, le 23 septembre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA/CVN

L’événement a été honoré de la présence des représentants de la Commission des affaires religieuses du gouvernement, du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam pour le Sud, des autorités locales, ainsi que de nombreux dignitaires et fidèles caodaïstes.

Le directeur du comité de gestion du caodaïsme de Nam Thanh Thanh That, Nguyên Huu Nhon a passé en revue neuf décennies de développement du caodaïsme, appelant les fidèles à faire valoir solidarité et patriotisme dans l’œuvre d’édification et de défense nationales.

Ces dernières années, les fidèles ont respecté la loi, se sont entraidés dans la vie et ont participé activement aux mouvements d’émulation du pays. Ils ont mené, en outre, des activités humanitaires et caritatives telles que consultations médicales gratuites, distribution de médicaments aux pauvres.

Le caodaïsme est officiellement appelé Dai Dao Tam ky Pho Do, ce qui signifie grande religion de la troisième révélation divine pour le salut universel. La première révélation a été faite par Brahma, Siva et Krishna (Vishnu), Fu Xi, Nongshen, Huangdi, Moïse et Abraham, et la seconde par Çakyamuni, Lao-tseu, Confucius, Jésus et Mahomet. Cette religion est l'une des grandes religions du Vietnam qui est un syncrétisme d'hindouisme, de brahmanisme, de bouddhisme, de taoïsme, de confucianisme, d’hébraïsme et de christianisme...

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.