05/07/2018 09:21
Le 6e Dialogue des politiques de défense Vietnam - Japon a eu lieu, mercredi 4 juillet à Tokyo, sous l’égide conjointe du vice-ministre vietnamien de la Défense, le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh et le vice-ministre japonais de la Défense, Ro Manabe.
>>Vietnam - Japon: promouvoir la coopération entre Hanoï et Fukuoka
>>Vietnam - Japon: renforcer la coopéraion législative et promotion du CPTPP
>>Échange culturel Hôi An - Japon 2018

Le 6e Dialogue des politiques de défense Vietnam - Japon, le 4 juillet à Tokyo.
Photo: Hông Hà/VNA/CVN

Le vice-ministre japonais Ro Manabe a affirmé que le Japon prenait en haute considération les relations entre les deux pays et entre les deux ministères de la Défense, en particulier.

Pour sa part, le vice-ministre vietnamien de la Défense, Nguyên Chi Vinh, a estimé que la coopération entre le Vietnam et le Japon contribuaient considérablement à la garantie de l’indépendance et de la souveraineté de chaque pays et au maintien de la paix, de la stabilité, du développement en Asie-Pacifique.

Les deux parties ont convenu que la paix, la coopération et le développement étaient la tendance commune des pays à l’heure actuelle et que tous les différends devaient être réglés à travers les dialogues, dans le respect du droit international et sans recourir à la force.

Elles ont estimé efficaces les relations de coopération dans la défense, notamment dans l’échange de délégations, les activités d’échanges entre les Marines, la formation de personnel, la participation aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Elles ont convenu de faire de la coopération dans la défense le pilier du partenariat stratégique approfondi pour la paix et la prospérité en Asie entre le Vietnam et le Japon.

Les deux vice-ministres ont décidé à maintenir l’échange de délégations de tout niveau ainsi que le mécanisme de dialogue des politiques de défense, à organiser les consultations, à promouvoir la coopération dans la médecine militaire, la cybersécurité, l’industrie de défense, le sauvetage, la sécurité maritime… Le ministère japonais de la Défense a affirmé être prêt à soutenir le Vietnam dans le déminage, la décontamination des zones touchées par la dioxine.

Nguyên Chi Vinh (gauche) et Itsunori Onodera, le 4 juillet à Tokyo.
Photo: Hông Hà/VNA/CVN

Le même jour, Nguyên Chi Vinh est allé saluer le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera. Ce dernier  a souligné l’importance de ce dialogue qui permettait de chercher les mesures pour développer efficacement les relations de coopération dans la défense entre le Japon et le Vietnam.

Durant sa tournée au Japon, Nguyên Chi Vinh a eu des entrevues avec le vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Kazuyuki Nakane, le conseiller adjoint du Conseil national de la sécurité, Nobukatsu Kanehara et le vice-président de la JICA (Agence de coopération internationale du Japon), Ejima Shinya.

Les Japonais ont tenu en haute estime les relations avec le Vietnam, tout en affirmant que le Japon soutenait activement le développement socio-économique du pays et créait toujours les meilleures conditions pour la coopération entre les deux pays dans la défense.

VNA/CVN
       
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Quang Ngai veut faire de Ly Son un géoparc mondial La province centrale de Quang Ngai s’engage dans l’élaboration d’un dossier pour que son géoparc de Ly Son devienne un géoparc mondial.