06/05/2021 22:12
Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, chef des hauts officiels du Vietnam (SOM Vietnam) ; les chefs de SOM des pays de l’ASEAN et le secrétaire d'État adjoint par intérim Atul Keshap ont participé le 6 mai au 34e Dialogue annuel ASEAN - États-Unis, tenu en ligne.

>>La part de l'ASEAN dans le transport de conteneurs aux États-Unis dépasse 20% 
>>La 12e réunion du Comité de coopération conjointe ASEAN - États-Unis


Au nom des pays de l'ASEAN, s'adressant aux questions régionales et internationales, le vice-ministre vietnamien Nguyên Quôc Dung a souligné que dans le contexte de défis croissants tels que les épidémies, les catastrophes naturelles, les changements climatiques et la concurrence pour les ressources naturelles et de revendications de souveraineté ; les pays doivent renforcer la coopération, le dialogue ; instaurer la confiance ; respecter le droit ; promouvoir la responsabilité et un comportement standard et respecter mutuellement pour garantir un environnement de paix, de stabilité et favorable au développement.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, chef des hauts officiels du Vietnam (SOM Vietnam).
Photo : VNA/CVN

Il a demandé à l'ASEAN et aux États-Unis de renforcer leur coopération pour assurer la paix, la sécurité et la prospérité dans la région à travers les mécanismes dirigés par l’ASEAN ; de promouvoir un ordre régional fondé sur des règles ; de respecter le droit international et de régler de manière pacifique les différends.

Le vice-ministre a également affirmé la position de principe de l'ASEAN sur la question de la Mer Orientale, souhaitant que les États-Unis continuent de jouer un rôle constructif et de soutenir les efforts de l'ASEAN pour faire de la Mer Orientale une zone maritime de paix, d'amitié et de coopération et de soutenir le rôle de l'ASEAN dans le soutien au Myanmar.

Lors du dialogue, l'ASEAN et les États-Unis ont convenu de promouvoir la coopération dans le commerce et l'investissement, le développement des ressources humaines, les énergies renouvelables, la coopération maritime, le changement climatique..., par le biais des programmes de coopération au développement financés par les États-Unis.

Discutant de la situation internationale et régionale, l'ASEAN et les États-Unis ont affirmé la collaboration étroite pour contribuer au maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région; dont la sécurité et la sûreté maritimes en Mer Orientale.

Les États-Unis ont souligné leur soutien à la position de principe de l'ASEAN sur la question de la Mer Orientale; ont félicité l'ASEAN pour valoriser son rôle dans la promotion de la coopération, du dialogue et de l’instauration de la confiance dans la région; pour assurer la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), l'élaboration d'un Code de conduite en Mer Orientale (COC), conformément au droit international et à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982.

En ce qui concerne la situation au Myanmar, les États-Unis ont salué les résultats de la réunion des dirigeants de l'ASEAN, tenue le 24 avril, soutenant le rôle de l'ASEAN dans la promotion du dialogue, la réconciliation et le soutien au Myanmar pour trouver des solutions pour stabiliser la situation.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.