28/02/2019 13:30
Les résultats du 2e Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) restent hypothétiques. Mais selon les analystes, les avancées entre les deux nations, même minimales, seront considérées comme un succès si cela est suffisant pour jeter les bases du développement futur des deux pays.
>>La presse chinoise soutient le Sommet États-Unis - RPDC à Hanoï
>>Donald Trump et Kim Jong Un entament le 2e jour du Sommet États-Unis - RPDC

Donald Trump (droite) et Kim Jong Un ont fait une promenade le 28 février dans l'hôtel Sofitel Legend Metropole à Hanoï avant d'entamer une réunion bilatérale élargie.
Photo: AFP/VNA/CVN

Les experts affirment qu'un accord sur la promotion immédiate du processus de dénucléarisation sera le meilleur résultat, mais cela est très improbable, surtout à court terme. La probabilité de succès n’est pas grande, mais les lueurs d’espoir sont beaucoup plus claires qu'à n’importe quel autre moment de l’histoire.

Selon le journaliste Alex Ward du journal américain Vox, les deux pays pourraient convenir de mettre en œuvre quatre étapes, à savoir l’approbation de la Déclaration de paix pour mettre fin à la guerre de Corée, la coopération dans le rapatriement des restes de soldats américains tombés pendant la guerre, la création des bureaux de liaison à Washington et à Pyongyang, la fin du raffinement d'uranium par la RPDC en échange de la fin des sanctions internationales.

Alex Ward a également déclaré que si ces quatre étapes ci-dessus étaient réalisées, cela jetterait les bases du renforcement rapide de la coopération et de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam