12/09/2020 22:07
Le 27e Forum régional de l'ASEAN (ARF), dans le cadre de la 53e conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (AMM 53) et réunions connexes, a adopté plusieurs documents importants, dont le Plan d'action II de l'ARF de Hanoï, définissant les priorités de coopération et les orientations des activités du ARF pour la période 2020-2025.
>>Le ministre laotien des Affaires étrangères participe à l’AMM-53 et aux réunions connexes
>>La 53e conférence des ministres des Affaires étrangères en ligne

Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, préside le 27e Forum régional de l'ASEAN (ARF). Photo : VNA/CVN

Le forum, qui s'est tenu par vidéoconférence samedi 12 septembre sous la présidence du vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh, a réuni les chefs de la diplomatie de 27 pays et organisations membres de l'ARF et le secrétaire général de l'ASEAN, Lim Jock Hoi.

Dans son discours d'ouverture, Pham Binh Minh a hautement apprécié le rôle de l'ARF, un forum clé pour le dialogue et la coopération sur les questions politiques et de sécurité dans la région.

Dans le contexte des défis sans précédent dans la région et dans le monde, il a proposé aux participants de discuter et de déterminer les orientations et les mesures pour tirer le meilleur parti de l'ARF, en particulier pour favoriser le dialogue et la coopération, renforcer la confiance mutuelle, réduire les différences et promouvoir l'instauration de la confiance et la diplomatie préventive, contribuant ainsi au maintien de la paix, de la stabilité et de la prospérité régionales.

Les ministres ont noté que, malgré les difficultés causées par la pandémie du COVID-19, les pays ont maintenu le dialogue et la coopération et mis en œuvre une série de mesures innovantes et flexibles pour s'adapter à la nouvelle situation.

En 2019 et 2020, l'ARF a organisé 12 activités, y compris l'application de la Convention sur le droit de la mer et des documents juridiques internationaux, l'amélioration de la capacité d'alerte précoce en cas de catastrophe et la cybersécurité.

Les ministres ont souligné que l'ARF devrait valoriser le rôle d’un forum clé sur le dialogue, la coopération dans la sécurité dans la région et ont convenu de mettre en œuvre des mesures pour instaurer la confiance et faire appliquer la diplomatie préventive tout en renforçant encore la coopération dans des domaines prioritaires tels que les secours en cas de catastrophe, la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, la sécurité maritime, la cybersécurité, la non-prolifération et le désarmement des armes nucléaires. et les armes de destruction massive.

Le forum devrait également améliorer ses opérations tout en renforçant la coordination avec d'autres mécanismes de l'ASEAN tels que l'EAS et l'ADMM +, ont déclaré les ministres.

Avant des défis multiformes en raison de la pandémie de COVID-19, les ministres ont partagé le point de vue selon lequel l'ARF devrait coopérer pour répondre et atténuer les effets de l'épidémie de COVID-19 et des maladies infectieuses, en tirant parti de l'ARF dans les activités de secours en cas de catastrophe et dans le domaine de coordination militaire civil. Par conséquent, les ministres ont soutenu la proposition du Vietnam de publier la déclaration de l'ARF sur le renforcement de la coopération pour prévenir et répondre aux épidémies de maladies infectieuses.

Approuver le plan d'action II
de l'AFR de Hanoï


La réunion est parvenue à un consensus sur le fait que les parties prenantes poursuivent le dialogue pour résoudre les différends vers une paix durable dans la péninsule coréenne sans armes nucléaires. Les ministres ont appelé à la mise en œuvre pleine et effective des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies.

Les ministres ont réaffirmé l'importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation aérienne et maritime en Mer Orientale. Dans le contexte de développements compliqués, d'incidents graves et de violations du droit international et de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), les ministres ont souligné la nécessité de s'auto-maîtriser, d'éviter les actes susceptibles de compliquer davantage la situation  et la militarisation, et de régler les différends sur la base de droit international, y compris la CNUDM de 1982.

La réunion a soutenu la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des Parties en Mer Orientale (DOC) et a exhorté l'ASEAN et la Chine à finaliser prochainement un code de conduite efficace et efficient en Mer Orientale (COC) conformément au droit international, en particulier l'UNCLOS de 1982.

S'adressant à l'événement, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a souligné que l'ARF a besoin et est en mesure de promouvoir davantage son rôle et ses contributions, en particulier dans le maintien du dialogue et de la coopération, le renforcement de la confiance mutuelle et la compréhension mutuelle et la coordination des politiques et des actions et répondre efficacement aux défis existants et émergents, y compris la pandémie de COVID-19 et les maladies infectieuses.

Il a suggéré aux pays de mettre en œuvre efficacement le Plan d'action II de l'ARF de Hanoï, la Déclaration de l'ARF sur le renforcement de la coopération pour prévenir et répondre aux flambées de maladies infectieuses et d'autres déclarations et initiatives adoptées lors du forum.

Concernant la Mer Orientale, Pham Binh Minh a souligné les intérêts et la responsabilité communs de tous les pays dans le maintien et la promotion de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale.

Il a exprimé ses inquiétudes face aux évolutions complexes, aux incidents et aux actes violant les droits et intérêts légitimes des pays côtiers, et a réitéré la position de principe de l'ASEAN sur la Mer Orientale énoncée dans le communiqué commun de la 53e conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN. Il a souligné la nécessité de respecter la loi, de se maîtriser, d'éviter les actes susceptibles de compliquer davantage la situation  et la militarisation et de régler les différends sur la base du droit international et de la CNUDM de 1982.

L'ASEAN n'épargnera aucun effort, avec la Chine, pour mettre en œuvre pleinement et efficacement le DOC et bientôt achever un COC efficace et efficient conformément au droit international, en particulier à l'UNCLOS de 1982, a affirmé Pham Binh Minh.

Les ministres ont approuvé le plan d'action II de l'AFR de Hanoï, définissant les priorités de coopération et les orientations des activités du FRA pour la période 2020-2025.

Ils ont également adopté la Déclaration de l'ARF sur le traitement des enfants recrutés par ou associés à des groupes terroristes et la Déclaration de l'ARF sur la coopération dans le domaine de la sécurité et dans l'utilisation des TIC dans le contexte de la sécurité internationale.

La réunion a également publié la Déclaration du président de la 27e ARF.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.