04/11/2019 23:35
Le 10e Sommet ASEAN-ONU a eu lieu le 3 novembre dans le cadre du 35e Sommet de l’ASEAN, tenu à Bangkok en Thaïlande.
>>Sommet de l’ASEAN : le PM vietnamien au 16e Sommet ASEAN - Inde
>>Le PM Nguyên Xuân Phuc au 22e Sommet ASEAN - Chine

Photo de famille des dirigeants de l’ASEAN et de l’ONU lors du 10e Sommet ASEAN-ONU, le 3 novembre à Bangkok. Photo: VNA/CVN

Les dirigeants de l’ASEAN et de l’ONU ont estimé l’importance de la coopération des deux parties dans le règlement des défis du monde, tout en soulignant la nécessité de coopération dans la lutte contre le changement climatique et les catastrophes naturelles, la criminalité transnationale, le terrorisme, la montée des eaux de l’océan, la pollution des produits plastiques. Ils ont convenu de promouvoir la coopération entre l’ASEAN et l’UNESCO et l’UNICEF.

En ce qui concerne la question de la Mer Orientale, ils ont déclaré que les actes unilatéraux allant à l’encontre du droit international avaient des effets négatifs sur la paix, la stabilité, la sécurité et la liberté de navigation et de survol dans cette zone maritime. L'ONU a affirmé le soutien de la position de l’ASEAN de résoudre les différends par les dialogues sur la base du droit international.

Au nom des pays de l'ASEAN, le président de l'ASEAN 2019, la Thaïlande, s'est félicité des efforts déployés par les pays membres pour réaliser 93% des objectifs du plan d'action ASEAN - ONU visant à mettre en œuvre la Vision de la communauté de l’ASEAN 2025 et les Objectifs de Développement durable 2030. La Thaïlande a remercié l’ONU d’avoir soutenu l’ouverture du Centre pour la recherche et le dialogue durables.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a souligné l'importance et le rôle central de l'ASEAN dans la structure régionale, estimant les réalisations obtenues par l’ASEAN dans le développement socioéconomique. Il a aussi affirmé la volonté de l'ONU de soutenir l'ASEAN pour poursuive ses objectifs de développement durable.

À propos du changement climatique, Antonio Guterres a appelé à une réduction de 45% des émissions de gaz à effet de serre, à la taxation du carbone et à l'absence de construction d'une centrale thermique à combustibles fossiles et réitéré l’engagement des pays développés à consacrer 100 milliards d'USD à la lutte contre le changement climatique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le lac Ba Bê, la perle verte du Nord-Est Rendons-nous cette semaine à Ba Bê, le plus grand lac naturel du Vietnam, formé il y a 200 millions d’années. Situé dans le parc national éponyme, dans la province de Bac Kan, à environ 230 km au nord de Hanoï, ce site naturel est l’un des plus beaux du Nord-Est du Vietnam.