17/06/2018 12:55
Le plumfoot est immensément populaire au Vietnam mais il a également fait son apparition en Europe où sa pratique est de plus en plus répandue. Pour preuve la récente tenue du 10e Open de France.
>>Elle a le plumfoot dans le sang
>>Vietnam : champion du monde de plumfoot
>>Plumfoot : succès vietnamien aux championnats du monde

De la souplesse.

Plumfoot? Ça ne vous rappelle rien? Mais qu’est-ce donc? Mais oui, bien sûr, c’est ce sport national au Vietnam qui est appelé đá câu (prononcer da kao) pour đá comme coup de pied et câu comme volant.

Outre ces deux appellations, on utilise les termes jianzi en Chine et shuttlecock dans les pays anglophones. Il existe même une variante mais seulement avec l’usage des mains, au Brésil, avec la pétéca.

Un mélange de foot et de badminton

Le plumfoot ou đá câu consiste à garder en l’air un volant en utilisant les pieds et d’autres parties du corps, hormis les bras et les mains. La pratique de ce sport existe sous deux formats. En compétition, il est pratiqué sur des terrains semblables à ceux du badminton. En loisir, les joueurs se mettent plus généralement en cercle et jouent dans des parcs, dans la rue et dans les cours de récréation des écoles.

Le plumfoot, c’est aussi de la concentration.

Comme chaque année, France Plumfoot se charge de l’organisation d’un événement dorénavant incontournable dans le calendrier des compétitions européennes: l’Open de France. Lors de ce tournoi, les joueurs s’affrontent par équipe, chaque rencontre se disputant par deux matchs de simple, deux de double et un de triple.

Cette compétition annuelle a timidement commencé en 2008 avec une quarantaine de participants et n’a eu de cesse de grandir d’année en année (aux alentours de 100 personnes ces deux dernières années).

Répétition générale avant la Coupe du monde 2019

L’édition 2018 a eu lieu du 19 au 21 mai au Centre départemental de formation et d’animation sportives (CDFAS) d’Eaubonne dans le Val-d’Oise (région Île-de-France).

Un face à face de toute beauté au filet.

C’est au même endroit qu’aura lieu l’année prochaine la Coupe du monde de la discipline. Il était ainsi important que tout se déroule parfaitement. Et tout a été parfaitement mené. Les volants ont virevolté par-dessus les filets et les joueurs et joueuses ont enchaîné des figures absolument ahurissantes avec une souplesse folle.

Plus de 120 joueurs ont répondu à l’appel de ce 10e Open de France de plumfoot. Ils venaient de quatre clubs français, mais également de Hongrie, de Finlande, de Hongkong (Chine)  et évidemment aussi du Vietnam. Cette dernière sélection a logiquement survolé les… filets et les débats pour remporter ce tournoi. L’association France Plumfoot est à saluer car elle popularise cette discipline à la fois technique, physique et acrobatique dans tout l’Hexagone.

Bonne chance pour la Coupe du monde 2019 que l’on suivra de près.
 
Hervé Fayet - Alexandre Mariottini/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.