12/09/2018 18:53
Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a dénoncé mercredi 12 septembre la politique des États-Unis qui selon lui "sanctionnent d'abord, puis négocient", en plein regain de tensions dans les relations russo-américaines.
>>Les chefs de la diplomatie russe et américaine vont discuter de la Syrie à New York
>>Les ministres des Affaires étrangères américain et russe discutent des relations bilatérales

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, à Moscou le 30 août.
Photo: AFP/VNA/CVN 

"Dans la plupart des cas, les États-Unis ne sont pas très disposés à entamer des négociations", a déclaré M. Lavrov, lors d'un discours devant de jeunes diplomates, en marge d'un forum économique à Vladivostok (Extrême-Orient).

"Ils annoncent d'abord des sanctions, puis encore des sanctions, et seulement après ils négocient", a-t-il souligné.

Selon M. Lavrov, "cela ne concerne pas seulement les relations russo-américaines, même si celles-ci sont aujourd'hui les plus empoisonnées (...) C'était comme ça avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC), avec l'Union européenne, et avec la Chine aussi, c'est une guerre commerciale qui est en cours".

Aux yeux du chef de la diplomatie russe, cette politique "est déjà devenue une manière de comportement permanent: dès que quelque chose ne va pas, des mesures de pression sont annoncées". "Je ne pense pas que l'on puisse compter sur un succès à long terme de cette politique", a ajouté M. Lavrov.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.