23/08/2018 20:57
L’équipe féminine d’aviron du Vietnam a créé la sensation lors des ASIAD 18 en décrochant un titre historique: la première médaille d’or du pays dans ce sport olympique sur la scène régionale.
>>ASIAD 2018 : le Vietnam grimpe à la 14e place après cinq jours de compétition
>>Les rameurs remportent la première médaille d'or pour le Vietnam

Les quatre filles en or de l’aviron vietnamien.
Xinhua/VNA/CVN

L’équipe féminine nationale d’aviron a surmonté tous les obstacles afin de remporter la première médaille d’or de la délégation sportive vietnamienne lors des 18es Jeux asiatiques (ASIAD 18), disputés du 18 août au 2 septembre à Jakarta et Palembang, en Indonésie.

Les vainqueurs de cette épreuve à quatre étaient Luong Thi Thao, Hô Thi Ly, Ta Thanh Huyên et Pham Thi Thao. Elles ont terminé la course en 7 min 1 sec 11’, soit 3,27 secondes d’avance sur les Iraniennes (médaille d’argent).

Il s’agit d’un succès surprenant mais plus que bienvenu pour la délégation vietnamienne après plusieurs échecs à prétendre au titre. D’autant plus qu’après 20 ans de participation aux Jeux d’Asie, le pays a remporté une médaille d’or dans une discipline olympique.

Lorsque les quatre Vietnamiennes ont franchi la ligne d’arrivée en tête, elles n’en sont pas revenues et toute l’équipe nationale d’aviron a explosé de joie.

"Nous avons ressenti une immense fierté lorsque l’hymne vietnamien a retenti et le drapeau rouge à l’étoile jaune a été hissé sur son mât. C’est la première fois de notre vie que nous ressentions un sentiment aussi fort", ont confié les quatre rameuses.

Le chef de la délégation sportive vietnamienne en Indonésie, Trân Duc Phân, ne peut contenir sa joie: "Cette première médaille d’or aux ASIAD 18 est très significative pour la délégation vietnamienne. J’espère qu’elle permettra de réduire la pression subie par nos athlètes afin qu’ils puissent aborder les compétitions à venir en confiance. J’espère que cette victoire sera un tremplin pour le Vietnam dont l’objectif est de remporter trois médailles d’or".

L’homme de l’ombre de l’aviron vietnamien

Toujours selon Trân Duc Phân, le succès de l’aviron vietnamien ne dépend pas uniquement des rameuses. L’expertise amenée par le coach australien Joe Donnelly a joué un rôle essentiel.

"Il prodigue ses conseils à la sélection féminine depuis dix ans. À chaque fois que je le rencontre, je ressens toujours en lui un amour pour l’aviron vietnamien", a confié le chef de la délégation sportive vietnamienne.

Grâce à ses relations, Joe Donnelly a approché les organisations australiennes pour que les rameuses vietnamiennes puissent s’entraîner dans son pays et participer à des compétitions internationales. Il s’est même démené pour que ses élèves bénéficient d’équipements et de bateaux d’entraînement de qualité.

"Je suis très touché par ce qu’il fait pour l’aviron vietnamien. Sous sa tutelle, la rameuse Pham Thi Thao, quelques mois après la naissance de son premier enfant, a fait son retour dans la compétition, plus forte que jamais", a estimé Trân Van Sau, l’entraîneur en chef de l’équipe d’aviron de Thai Binh (Nord). Le résultat obtenu a dépassé toutes les espérances.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.