03/03/2020 15:25
Outre la réduction des prix des billets, les compagnies aériennes du Vietnam ont mis en place des mesures préventives pour faire face à la pneumonie virale causée par le nouveau coronavirus (COVID-19). Le nombre de passagers est en légère hausse.
>>COVID-2019 : alliance pour relancer le tourisme
>>COVID-19 : Vietnam Airlines suspendra ses vols vers la R. de Corée
>>COVID-19 : le nombre de passagers aériens en forte baisse en 2020

Les aéroports sont désertés à cause de l’épidémie de COVID-19.
Photo : VNA/CVN

Selon un représentant de la Compagnie générale d’aviation du Vietnam (Vietnam Airlines), la société propose de nombreux programmes promotionnels afin d’attirer les passagers, particulièrement à l’échelle nationale. La totalité des avions de Vietnam Airlines a été équipée d’un système de filtration de l’air HEPA, visant à limiter la propagation de la bactérie et du virus.

"L’agence a déployé de nouveaux services afin que les passagers du Nord et du Centre du pays  puissent se rendre sur l’île de Côn Dao en la reliant à l’aéroport Tân Son Nhât dans la mégapole du Sud. Le trajet Hô Chi Minh-Ville - Côn Dao (Sud) bénéficie donc d’une nouvelle politique et d’un nouveau prix, avec un billet aller-simple à 2,4 millions de dôngs seulement", a déclaré ce représentant de Vietnam Airlines.

Récemment, Vietnam Airlines a annoncé des billets à 0 dông à l’achat pour le trajet Hô Chi Minh-Ville - Kuala Lumpur.

Pour sa part, Bamboo Airways, la plus jeune compagnie aérienne du Vietnam,  a lancé de nouveaux programmes. Pour chaque billet d’avion acheté, il sera offert au passager un coupon valable dans un hôtel de la destination. La compagnie informe que la totalité des sièges de certaines lignes aériennes vers les localités ensoleillées comme Nha Trang au Centre et Phu Quôc au Sud est désormais occupée. En outre, Bamboo Airways a augmenté le nombre de vols de certaines de ses lignes, notamment sur le trajet Hanoï - Hô Chi Minh-Ville.

Vietjet offre également une remise de 50% sur tous les vols nationaux et internationaux. Le docteur Nguyên Manh Hà, chargé de la médicine de Vietjet, affirme qu’avant chaque journée de travail, les équipages de Vietjet doivent effectuer des tests médicaux. Toute personne qui présenterait des signes inhabituels, et en particulier les symptômes relatifs au coronavirus, devrait être surveillée de près. "Vietjet maintient une ligne d’urgence en lien avec trois médecins qui sont disposés à conseiller les passagers", a déclaré le docteur Hà.

À l’aéroport international de Phu Quôc, dans la province méridionale de Kiên Giang, une désinfection, notamment des zones publiques, est effectuée quotidiennement, a informé son directeur Nguyên Minh Dông.

De nouvelles lignes internationales seront mises en place par la Compagnie aérienne Bamboo Airways en 2020. Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

Trois scénarios de croissance

Selon les statistiques de l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam (Civil Aviation Authority of Viet Nam - CAAV en anglais), les compagnies vietnamiennes ont transporté un total de 3,7 millions de passagers en février, soit une baisse de 13,7% par rapport à la même période de l’année précédente. Le nombre de passagers internationaux a  atteint 870.000 personnes, soit une baisse de 39,5%, tandis que le nombre des passagers intérieurs a légèrement diminué de 0,7% et s’élevait à 2,8 millions de personnes.

En ce qui concerne le marché chinois, les trois transporteurs vietnamiens - Vietnam Airlines, Vietjet et Jetstar Pacific - ainsi que les transporteurs chinois ont dû annuler 80 vols par jour reliant les deux pays.

La CAAV déclare que le marché de l’aviation du Vietnam a connu une baisse à deux chiffres après plusieurs années de forte croissance en raison de l’impact direct de l’épidémie de COVID-19 sur l’industrie des transports.

L’agence a proposé trois scénarios de croissance pour le marché de l’aviation en 2020.

Dans le meilleur scénario, selon lequel la Chine annoncerait la fin de l’épidémie avant avril, les sociétés vietnamiennes pourraient transporter 80 millions de passagers, soit une légère hausse de 1,1%.

Si l’épidémie durait jusqu'en juin, le nombre de passagers estimé devrait s’élever à 74,6 millions de personnes (-5,7%).

Dans le pire des cas, si l’épidémie ne se terminait qu’en août, le marché de l’aviation civile nationale devrait baisser de 17,2% et le nombre de passagers transportés pourrait être de 65,5 millions de personnes.

Les premiers passagers du vol spécial de Vietjet reliant la capitale du Vietnam et l'Inde. Photo : Vietjet/CVN

Ouverture de nouvelles liaisons

Vietjet a officiellement marqué une étape importante en Inde, l'un des principaux marchés de l’aviation au monde avec ses quelque 1,3 milliard d'habitants. Mi-février, la compagnie a inauguré cinq routes directes reliant les plus grandes villes du Vietnam, à savoir Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Dà Nang avec la capitale New Delhi et Mumbai en Inde.

Bamboo Airways, quant à elle, a l’intention d’ouvrir 25 lignes internationales en 2020. Elle vise les marchés du Japon, de Taïwan (Chine), des pays européens et de l’Océanie tels que la République tchèque, l’Allemagne et l’Australie.

Concrètement, Bamboo Airways a commencé à exploiter, en février, les liaisons internationales Vietnam - République tchèque, Hanoï - Incheon (République de Corée) et Hanoï - Kaohsiung (Taïwan, Chine).

En ce qui concerne le marché domestique, la compagnie aérienne veut développer son réseau de vols en y ajoutant 60 nouvelles lignes cette année, telles que Hô Chi Minh-Ville - Buôn Ma Thuôt, Hô Chi Minh-Ville - Phu Quôc, Hô Chi Minh-Ville - Chu Lai, Hanoï - Pleiku, Hanoï - Tuy Hoà, Hai Phong - Buôn Ma Thuôt, ou encore Vinh - Nha Trang...
 
Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.