28/03/2019 16:22
L'Administration fédérale de l'aviation civile américaine (FAA) a promis mercredi 27 mars de réviser son système de régulation de la sécurité aérienne après les deux crashs meurtriers de Boeing 737 MAX en moins de cinq mois, lesquels laisseraient entrevoir d'éventuelles défaillances dans le processus de certification des avions.
>>Boeing dévoile ses modifications sur son 737 MAX pour regagner la confiance
>>Boeing a fini de corriger le système anti-décrochage MCAS du 737 MAX

Des débris du Boeing 737 MAX 8 qui s'est écrasé le 10 mars à l'est d'Addis Abeba, en Éthiopie. Photo: AFP/VNA/CVN

Lors d'une audition devant la commission du Commerce du Sénat, Calvin Scovel, inspecteur général au département américain des Transports, a déclaré que la FAA allait modifier considérablement son approche en la matière d'ici juillet. Il a donné peu de détails sur cette révision, mais a laissé entendre que le nouveau processus permettrait d'analyser les "processus d'auto-audit de l'entreprise" et de développer de nouveaux critères d'évaluation.

Patron par intérim de la FAA, Daniel Elwell a pour sa part défendu le très controversé programme ODA (Organization Designation Authorization) lequel permet aux constructeurs de mener eux-mêmes les inspections de sécurité de leurs propres appareils, tout en reconnaissant que le processus de certification de la FAA "doit évoluer".

M. Elwell a souligné que l'ODA n'était pas une auto-certification, car la FAA a été "impliquée directement" dans l'examen du logiciel du système anti-décrochage du Boeing 737 MAX.

La défaillance de celui-ci serait à l'origine des deux crashs meurtriers de la Lion Air en Indonésie en octobre dernier et d'Ethiopian Airlines ce mois-ci. Le sénateur Richard Blumenthal a jugé que cette sous-traitance de la régulation était "défaillante" tandis que son collègue Ted Cruz a noté qu'"une relation étroite entre l'industrie et les régulateurs" sapait la confiance du grand public.

La secrétaire aux Transports, Elaine Chao, a demandé la semaine dernière à Calvin Scovel de mener une enquête sur la certification des Boeing 737 Max par la FAA. Elle a aussi créé lundi un groupe d'experts indépendants chargés d'examiner les procédures de certification de la FAA. Les sénateurs organiseront une seconde audition sur cette affaire afin d'entendre cette fois les acteurs de l'industrie aéronautique, dont Boeing.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Ligne aérienne Dông Hoi - Dà Nang et vols panoramiques à Quang Binh La Société par actions d’aviation Hai Âu exploitera à partir du 4 mai une nouvelle ligne aérienne reliant la ville de Dông Hoi, province de Quang Binh, à Dà Nang, dans le Centre, avec des hydravions Cessna Grand Caravan 208B-EX de 12 sièges, a informé le Service du tourisme de Quang Binh.