20/03/2018 18:02
Selon les experts, l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) aura des impacts positifs sur les exportations vietnamiennes. L’Australie, notamment, est considérée comme un débouché très prometteur, particulièrement pour les produits agricoles et aquatiques.
>>Renforcement des relations économiques Vietnam - Australie

Après le litchi, la mangue et le fruit du dragon, il est probable que le Vietnam recevra aussi le feu vert du gouvernement australien l’an prochain pour l’exportation de longane. Photo : Nguyên Cuong/VNA/CVN

Selon les engagements inscrits dans l’Accord de libre-échange ASEAN – Australie – Nouvelle-Zélande (AANZFTA), en 2018, l’Australie va continuer de réduire 90% des lignes tarifaires imposées sur les marchandises originaires de l’ASEAN, dont le Vietnam. Ces derniers temps, la liste des marchandises vietnamiennes exportées en Australie n’a cessé de s’allonger, avec de plus en plus de catégories et une qualité améliorée. Grâce à l’efficacité des activités de promotion commerciale et de diplomatie économique, les exportations vietnamiennes de marchandises en Australie ont connu de nombreux succès.

Après le litchi, la mangue et le fruit du dragon, il est probable que le Vietnam recevra aussi le feu vert du gouvernement australien l’an prochain pour l’exportation de longane.

Il y a peu de temps, une délégation du ministère australien de l'Agriculture et des Ressources hydrauliques s'est rendue dans les provinces de Hung Yên (Nord) et Bên Tre (Sud) pour se renseigner sur les modalités de culture du longanier. Après cette visite, ce ministère élaborera un rapport où il évaluera et prévoira les conditions d'importation de ce fruit vietnamien.

En février dernier, une délégation du ministère australien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques a eu une séance de travail avec les autorités de la province de Bac Liêu (Sud) sur la production de crevettes pour l’exportation. Si le Vietnam répond bien aux critères, ses crevettes fraîches pourraient être autorisées à être importés. Le Vietnam deviendrait alors le premier pays autorisé à exporter des crevettes fraîches sur le sol australien.

"Actuellement, plus de 90% du volume de crevettes de toutes catégories consommées en Australie sont importés. Les opportunités pour les entreprises vietnamiennes de ce secteur sont importantes", a estimé Peter Stoutjesdijk, chef de cette délégation australienne.

Des pitayas du Vietnam sont mis en vente dans un marché à Sydney, en Australie. Photo : Khanh Linh/VNA/CVN

Nguyên Thi Hoàng Thuy, conseillère commerciale du Vietnam en Australie, également consule générale adjointe du Vietnam à Sydney, a fait savoir qu’"actuellement, de nombreuses marchandises du Vietnam s’exportent bien en Australie, comme chaussures et sandales, textile-habillement, produits agricoles et aquatiques… Cependant, la plupart des produits étant bruts ou peu transformés, la valeur à l’exportation est peu élevée. C’est le cas par exemple de la noix de cajou, dont le Vietnam est le principal fournisseur. Situation identique pour le pangasius, sauf que certaines grandes entreprises vietnamiennes ont mis l’accent sur la production de produits de haute qualité et transformés".

Selon elle, l’Australie est l’un des marchés à l’export où les critères d’hygiène et de sécurité alimentaires sont parmi les plus rigoureux du monde. Ainsi, une fois autorisées sur ce marché, les marchandises du Vietnam s’ouvriront plus facilement d’autres marchés.

Selon le Département général des douanes, en 2017, les échanges commerciaux entre le Vietnam et l’Australie se sont établis à près de 6,5 milliards de dollars, + 22,7% par rapport à 2016, dont 3,23 milliards de dollars d’exportations vietnamiennes, + 12,5%.

En janvier et février de cette année, le commerce bilatéral a atteint 590 millions de dollars, +47% en glissement annuel. Le Vietnam a affiché un excédent commercial de 147 millions de dollars.
 
CPV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Le tourisme vietnamien séduit les Bangladais Les voyagistes vietnamiens devraient accorder plus d'attention au marché bangladais, tout en favorisant la coopération avec des partenaires bangladais pour concevoir des circuits touristiques adaptés aux Vietnamiens et aux Bangladais, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam au Bangladesh, Trân Van Khoa.