16/07/2020 23:33
L'Australie continuera de soutenir fermement la libre navigation en Mer Orientale, a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison le 16 juillet.
>>Les États-Unis rejettent les revendications de la Chine sur les ressources de la mer Orientale
>>Les Philippines appelent la Chine à respecter la décision de la CPA sur la Mer Orientale
>>Les Philippines préoccupées par les exercices militaires chinois en Mer Orientale

Le Premier ministre australien Scott Morrison. Photo : AFP/VNA/CVN

Lors d'une conférence de presse tenue à Canberra, interrogé sur la position de l'Australie sur la dernière déclaration du secrétaire d'État américain Michael R. Pompeo sur la question de la Mer Orientale, le Premier ministre australien a précisé que l’''Australie continuerait d'adopter une position très cohérente''.

Auparavant, soit le 13 juillet, M. Pompeo a affirmé que les États-Unis défendaient un Indo-Pacifique libre et ouvert, et que les revendications de Pékin sur les ressources offshore dans la plus grande partie de la mer de Chine méridionale (Mer Orientale) sont complètement illégales.

S’agissant la déclaration de le secrétaire d’État américain Michael R. Pompeo, la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, a déclaré le 15 juillet que le Vietnam saluait les positions des pays conformes au droit international.

"La paix, la stabilité, la coopération et le développement en Mer Orientale sont une aspiration et un objectif communs des pays en Mer Orientale, de la région et de la communauté internationale". Respecter l’ordre juridique en mer et appliquer de façon complète, avec une bonne volonté et responsabilité, la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS de 1982), revêtent une signification importante pour réaliser ces objectifs”, a-t-elle affirmé.

"Le Vietnam souhaite que les pays s’efforcent de contribuer au maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération en Mer Orientale et règlent les différends par la voie de dialogue et d’autres mesures pacifiques selon le droit international, pour l’intérêt commun, répondant à l’aspiration des pays de la région et de toute la communauté internationale", a-t-elle souligné, avant d’affirmer les contributions actives et responsables du Vietnam à ce processus.

VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.