31/10/2018 18:35
Le gouvernement australien a décidé, mercredi 31 octobre, de rejoindre le partenariat transpacifique, zone de libre-échange réunissant dix autres pays riverains du Pacifique.

>>Le Canada ratifie le partenariat transpacifique, entrée en vigueur proche
>>La Nouvelle-Zélande ratifie officiellement le CPTPP

Le CPTPP signé en mars dernier à Chili. Photo: VNA/CVN

L'Australie devient ainsi le sixième pays à ratifier l'imposant accord de libre-échange après le Canada, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et Singapour, permettant son entrée en vigueur le 30 décembre.

Le parti Travailliste, principal parti d’opposition, a soutenu la législation relative au TPP malgré certaines inquiétudes, ce qui a déclenché des tensions internes et a provoqué la colère du mouvement syndical.

L'accord supprime 98% des droits de douane pour 11 pays (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam) dont le PIB combiné dépasse 13.800 milliards de dollars et comptent près de 500 millions de consommateurs.

L'Australie devrait générer des bénéfices économiques annuelles pouvant atteindre 15,6 milliards de dollars d'ici 2030, selon des projections gouvernementales.
 

APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Les localités vietnamiennes promeuvent leur image au Royaume-Uni Les provinces de Yên Bai, Lang Son au Nord et de Dak Lak sur les hauts plateaux du Centre ont promu leurs potentialités économiques et touristiques au monde d’affaires de la ville de Manchester et de ses environs du Nord du Royaume-Uni, lors d’une conférence tenue mardi 25 juin.