19/02/2017 17:33

Le gouvernement australien n'a pas écarté la possibilité de travailler avec la Russie pour lutter contre le groupe État islamique (EI) au Moyen-Orient, a indiqué le 19 février la ministre australienne de la Défense, Marise Payne. Ces propos interviennent après que Mme Payne a rencontré certains de ses homologues, dont le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, la semaine dernière à Bruxelles, dans le cadre d'entretiens internationaux de haut niveau sur la défense. "L'Australie est prête à oeuvrer de concert avec tout pays qui est disposé à faire une contribution constructive à la lutte contre l'EI", a indiqué le 19 février Mme Payne à Fairfax Media. L'Australie avait auparavant hésité à apporter son soutien à l'opération russe au Moyen-Orient, mais l'élection de Donald Trump semble avoir changé la donne, puisque les États-Unis, principal allié de l'Australie, se sont dits ouverts à un rapprochement avec le Kremlin pour combattre l'EI. La déclaration de Mme Payne intervient après que le Premier ministre australien Malcolm Turnbull s'est également déclaré ouvert à l'idée d'augmenter la présence de l'Australie dans la région, si les alliés militaires du pays le demandaient.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang

La salangane, poule aux œufs d’or de Côn Dao Côn Dao, en Mer Orientale, est un des fiefs des salanganes, ces sortes d’hirondelles marines qui produisent un nid de salive. Une denrée difficile à récolter qui se négocie à prix d’or en Asie.