14/09/2016 14:59
Le ministère australien de l'Agriculture et de l’Eau s’apprête à autoriser les importations de fruits du dragon frais vietnamiens, selon un rapport de cet organe rendu public le 13 septembre.
Ce rapport, établi sur la base des résultats de l’examen et de l’évaluation des zones de culture de ce fruit au Vietnam par des experts du gouvernement australien en juin dernier, a proposé l’autorisation de l’importation de fruits du dragon frais vietnamiens ​s'ils répondent ​aux conditions de ​sécurité biologique de l’Australie.

Actuellement, le ministère australien de l'Agriculture et de l’Eau est en train ​d'effectuer les démarches d’évaluation de la sécurité biologique de ce fruit, des processus de production et des possibilités d’exportation. Les résultats de ce travail seront annoncés à la fin de cette année.

Récolte de fruits du dragon dans la commune de Thanh Tân, district de Tân Phuoc, province de Tiên Giang. Photo : VNA/CVN

En Australie, les fruits du dragon sont cultivés dans les États du Queensland, du Territoire du Nord, d'Australie-Occidentale et de Nouvelle-Galles du Sud avec une production assez modeste, tandis qu’au Vietnam, ils sont devenus l’un des produits d’export​ majeurs. En 2015, environ 900.000 tonnes de fruits du dragon ont été exportés aux États-Unis, ​aux Pays-Bas, ​en Chine, ​au Japon, ​en République de Corée, en Russie et à Singapour.

L’année dernière, après 12 ans de négociations, le litchi est devenu le premier fruit frais vietnamien à être exporté ​en Australie. ​La mangue devrait l'être prochainement. ​

Récemment, dans le cadre de la visite du vice-ministre vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural Vu Van Tam en Australie, la partie australienne a annoncé la possibilité d’importer des crevettes entières fraîches du Vietnam. Si toutes les procédures nécessaires sont accomplies, les premières crevettes fraîches du pays seront exportées au début de 2017.

Il s’agit d’une grande opportunité pour le secteur de l’élevage et de l’export de ces produits vietnamiens, car l’Australie est un grand consommateur de produits aquatiques, notamment ​de crevettes avec des importations annuelles de 50.000 à 60.000 tonnes. Pour satisfaire à sa demande, ce pays importe en moyenne 30.000 tonnes de crevettes par an. Cependant, compte tenu des exigences de l'Australie, aucun pays ne peut y exporter des crevettes entières fraîches et le Vietnam n'y vend que des crevettes transformées.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).